Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2021

comme dit fort bien Arlequin, le lavement trop chaud rejaillit au nez de celui qui le donne

... Nico, souviens-toi de ce que tu disais aux magistrats il y a dix ans : 

"Quand on laisse sortir de prison un individu comme le présumé coupable sans s’assurer qu’il sera suivi par un conseiller d’insertion, c’est une faute", a déclaré jeudi à Orléans le chef de l’État, promettant des sanctions."

N'est pas Napoléon qui veut .

Qu'en dis-tu ô politicard retors de ce retour de clystère ?

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville 1

À Ferney, 9 novembre.

Vous avez dû recevoir la lettre où je vous parlais de la souscription des Calas ; on m’a envoyé de plusieurs endroits le discours prétendu de M. de Castillon. Je ne peux croire qu’un magistrat ait prononcé un discours si peu mesuré. Il y a des choses vraies  et aura sans doute brodé le fond. Trop de véhémence nuit quelquefois à la meilleure cause ; et, comme dit fort bien Arlequin, le lavement trop chaud rejaillit au nez de celui qui le donne.

M. Tronchin n’a point reçu de courrier de Fontainebleau, comme on le disait, et je vois toujours qu’on fait monsieur le Dauphin plus malade qu’il ne l’est. Le public est exagérateur, et ne voit jamais en aucun genre les choses comme elles sont. Il est vrai que les médecins en usent de même, ainsi que les théologiens. La plupart de ces messieurs ne voient la vérité, ni ne la disent.

Si vous voyez M. Thomas, je vous prie de l’assurer que je lui ai dit la vérité quand je lui ai écrit 2. Mme la duchesse d’Anville m’a fait l’honneur de me parler de la lettre d’un évêque grec 3; je ne l’ai point encore vue ; c’est apparemment quelque plaisanterie, car tout est à la grecque à présent. L’impératrice de Russie m’a envoyé une belle boîte d’or tout à la grecque.

Adieu, mon cher ami : je suis accablé de lettres cette poste. »

 

1 L'édition Garnier donne à tort d'Alembert comme destinataire .

3 Mandement du révérendissime Père en Dieu Alexis ; voir lettre du 25 septembre 1765 à Cramer : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2021/01/22/aussi-bien-dans-le-comique-que-dans-le-tragique-6292671.html

Écrire un commentaire