Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2022

Les fous atrabilaires, les furieux, sont plus remarqués dans notre nation que dans toute autre

... Je ne sais si c'est tout à fait vrai, mais notre histoire française actuelle est riche en furieux, les anti-ceci-cela, démolisseurs forcenés . Il est à souhaiter que la sélection naturelle nous en débarrasse au plus tôt .

Pour me dépolluer de cette ambiance détestable j'écoute Leny Esccudero, un grand , digne de Brassens et Brel : https://www.bing.com/videos/search?q=Leny+Escudero&do...

A écouter attentivement : https://www.bing.com/videos/search?q=Leny+Escudero&&a...

Cartoons - Dessins - Université d'été du MEDEF - Partie 14

 

 

 

« A Jean Le Rond d'Alembert

15 octobre [1766]

Mon vrai philosophe, Jean-Jacques est un maître fou, et aussi fou que vous êtes sage. La lettre de M. Hume 1 me prouve que les Anglais ne sont point du tout hospitaliers, puisqu’ils n’ont pas donné une place dans Bedlam à Jean-Jacques. Ce petit bonhomme aurait été enchanté d’y être logé, pourvu qu’on eût mis son nom sur la porte, et que les gazettes en eussent parlé. Au moins les folies de cette espèce ne font pas grand mal ; mais nous en avons eu à Toulouse et à Paris d’une espèce plus dangereuse. Les fous atrabilaires, les furieux, sont plus remarqués dans notre nation que dans toute autre. Je m’imagine que mon ancien disciple 2 vous a écrit ce qu’il en pensait . Il est admirable sur ce chapitre. Je le crois enfin devenu tout à fait philosophe. Je me trompe fort, ou plus il vieillira, plus il sera humain et sage. Je voudrais savoir si vous écrivez toujours à une certaine dame qui donne des carrousels 3 ; elle donne quelque chose de mieux ; elle a minuté de sa main un édit sur la tolérance universelle. L’Église grecque n’était pas plus accoutumée que la latine à ce dogme divin. Si elle continue sur ce ton, elle aura plus de réputation que Pierre le Grand.

Ne pourriez-vous point me dire ce que produira, dans trente ans, la révolution qui se fait dans les esprits, depuis Naples jusqu’à Moscou ? Je n’entends pas les esprits de la Sorbonne ou de la halle, j’entends les honnêtes esprits.

Je suis trop vieux pour espérer de voir quelque chose, mais je vous recommande le siècle qui se forme.

Adieu, je me console en vous écrivant, et vous me rendrez heureux quand vous m’écrirez. »

1 V* a certainement en vue la publication A Concise and Genuine Account of the Dispute between Mr Hume and Mr Rousseau, traduit par J.-B. Suard sous le titre Exposé succinct de la contestation qui s'est élevée entre M. Hume et M. Rousseau .

Voir : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k718136.texteImage

2 Frédéric II.

3 Catherine II .

Écrire un commentaire