Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2017

Que Socrate, Platon, Lucrèce, Epictète, Marc-Antonin, Julien, Bayle, Shaftesburi, Bolingbroke, Middleton, aient tous mes chers frères en leur sainte et digne garde !

... Telle fut la conclusion du discours de Manuel Valls  [ NDLR --  James estime que le "Bonne chance" adressé à Hamon était un peu sec et méritait développement ], hier au soir, partagé entre les larmes ( dur de se retrouver au chomedu ) et la satisfaction de se tirer de ce guépier électoral qui n'allait que faire reculer l'échéance de la défaite de deux mois et demi . Je peux me tromper .

Il veut se "réinventer", selon ses termes, ce qui signifie qu'il va encore jouer, je dis bien "jouer" un nouveau rôle, parader ? ou faire un ré-inventaire avant soldes ? Mais quand sera-t-il lui-même ?

 Pour ceux qu'un rien émeut , sortez vos mouchoirs : http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/29/primaire-de-la-ga...

 Et pour ceux qui aiment l'humour : http://www.tuxboard.com/gaspard-proust-et-le-discours-de-...

 Afficher l'image d'origine

C'est fait ! Bravo Manuel ! Parole tenue : Hamon ( rassembleur ?! ) est choisi .

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

8 février [1762]

Cher frère, que le Dieu de nos pères m’a donné, lisez cette lettre 1 à cachet volant, et envoyez-la.

Puisqu’il n’y a eu que neuf représentations 2, il faut, mon cher frère, en donner tout le profit à frère Thieriot ; je trouverai d’ailleurs le moyen de récompenser la personne qui devait partager. Je ne vois pas sur quoi l’on s’obstine à me croire l’auteur de L’Écueil du Sage, puisque j’ai toujours mandé que je ne le suis pas. Si les comédiens avaient une certitude que cette pièce est de moi, ils seraient très fâchés que j’en eusse abandonné le profit à d’autres qu’à eux. Au reste, Nanine n’eut pas tant de représentations, et le Droit du Seigneur vaut mieux que Nanine.

Oh ! le bon livre que le Manuel 3 des monstres inquisitoriaux ! ut, ut, est 4. Mon frère aura un Meslier 5 dès que j’aurai reçu l’ordre : il paraît que mon frère n’est pas au fait. Il y a quinze à vingt ans qu’on vendait le manuscrit de cet ouvrage huit louis d’or. C’était un très gros in-4° ; il y en a plus de cent exemplaires dans Paris 6. Frère Thieriot est très au fait. On ne sait qui a fait l’Extrait ; mais il est tiré tout entier, mot pour mot, de l’original. Il y a encore beaucoup de personnes qui ont vu le curé Meslier . Il serait très utile qu’on fît une édition nouvelle de ce petit ouvrage à Paris : on peut la faire aisément en trois ou quatre jours. On dit, mes chers frères, qu’on y a imprimé une petite feuille intitulée le Sermon du rabbin Akib. M. le duc de La Vallière, qui est ramasseur de rogatons, me prie de chercher cette feuille, que je ne peux trouver : il est expédient que mes frères l’envoient à Versailles, à M. le duc de La Vallière. Au reste, il est bien à désirer que le nom du frère ermite ne soit jamais prôné quand il s’agit de petits envois aux frères.

Les frères Cramer supprimeront soigneusement la préface de l’Oriental. Helvétius est véhémentement soupçonné d’avoir fait cet ouvrage. Est-il à Paris, frère Helvétius ?

Je voudrais savoir quel est l’auteur d’un libelle de l’année passée, oublié cette année-ci, intitulé le Citoyen de Montmartre (4)7.

Que Socrate, Platon, Lucrèce, Epictète, Marc-Antonin, Julien, Bayle, Shaftesburi, Bolingbroke, Middleton, aient tous mes chers frères en leur sainte et digne garde ! »

 

3 Le Manuel des inquisiteurs .

4 Quoi qu'il en soit .

5 Sur Le Testament du curé Meslier, voir lettre du 4 février 1762 à Damilaville : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2017/01/26/il-n-appartient-qu-a-un-siecle-ridicule-de-ne-vouloir-pas-qu-5903627.html

6 Tout cela est exact . Voir Andrew R. Morehouse : Voltaire et Jean Meslier, 1936 ; Le Testament de Jean Meslier fut publié en entier par Rudolph Charles d'Ablaing von Giessengurg, 1864 .

7 Pensées philosophiques d'un citoyen de Montmartre, 1756, de Pierre Sennemaud, qui signait « Jacques Denis » ses attaques contre les philosophes ; voir lettre du 8 mai 1756 à Thieriot : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2012/07/05/chers-electeurs-est-le-mot-propre-et-on-est-trop-heureux-qua.html

 

Écrire un commentaire