Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2017

qui a recherché le nom d'imitateur ? Est-ce celui qui a toujours écrit avec son propre génie, ou celui qui a souvent écrit avec le génie d'autrui ?

...

imitateur.png

Combien de geais sur la ligne de départ électorale ?

 

 

 

« A Gregorio Mayáns y Siscar 1

Par Genève 1er avril 1762 2

Voltaire hombre libero besa las manos del senor el quale merece de ser libero assi .

Tibi gracias ago vir ornatissime et bonarum artium arbiter . Magna lis est inter me et meos sodales academicos parisienses . Contendunt Cornelium nostrum invenisse Heraclii fabulam, et Calderonem fuisse ejus imitatorem . Opinor Cornelium sumpsisse ex authore hispano id quod tollere posset, ut hujus erat mos .

Cum legi barbaram Calderonis tragediam credidi me videre fodinam e qua Cornelius paululum auri extraxit quod deinde miscuit cum aliis suis metallis non sine fango . Sic tragediam Le Cid nuncupatam, suum mandacem ex hispania transtulit in galliam ; nullum hispanum autorem video qui de aliis gentibus aliquid imitari dignatus sit . Heraclii fabula a Calderone scriptavidetur e fonte genuino autoris prosiluisse nihil quod nostris dramatibus, simile sit ; inventio, dispositio, colloquia, mores plane differunt ; in quattuor solummodo versibus, totum litis judicum ponitur . De quatuor versibus agitur intra duas potentes nationes .

Sed quis nomen imitatoris consecuturus est ? An qui semper cum suo genio scripsit, an qui saepius cum ingenio alieno ?3

Corneille, monsieur, prit bien quatre vers de Godeau dans les stances de Polyeucte . S'il avait volé un évêque, il n'aura pas fait scrupule de prendre chez un seglar 4. Si vous pouviez, monsieur, pousser la bonté jusqu'à me dire en quelle année la pièce de Calderon fut représentée, vous décideriez le procès et il n'y aurait point d'appel . Je remercie au reste Calderón et Corneille de m'avoir procuré la correspondance d'un homme de votre mérite . Nous aimons tous deux la vérité et la liberté, et je me suis attaché à vous comme si j'avais eu longtemps l'honneur de vous connaître .

J'ai l'honneur d'être avec les plus respectueux sentiments

monsieur

votre très humble et très obéissant serviteur

Voltaire

gentilhomme ordinaire de la

chambre du roi . »

2 En 1890, le manuscrit original était entre les mains de José Enrique Serrano y Morales, de Valence . Edition M. Cervino « Voltaire y Mayáns » en août octobre 1899 . Mayans avait longuement écrit à V* en latin le 14 février 1762 ; sur le manuscrit de sa lettre, V* a noté « lettre qui prouve que l'Héraclius de Calderon fut fait vingt ans avant celui de Corneille ».

3 Voltaire, homme libre, baise les mains de monsieur Mayans qui mérite d'être libre aussi . Je te rends grâce homme très cultivé et l'arbitre des beaux-arts . Il existe un grand différend entre mes confrères de l'académie de Paris et moi . Ils prétendent que notre Corneille a inventé la pièce d'Héraclius , et que Calderón a été son imitateur . Je pense que Corneille a emprunté de l'auteur espagnol tout ce qu'il pouvait lui enlever, comme il était accoutumé à le faire . Quand j'ai lu la barbare tragédie de Calderon j'ai cru voir une mine d'où Corneille a extrait un peu d'or qu'il a mêlé ensuite avec ses propres métaux, non sans y laisser de la fange . C'est ainsi qu'il a traduit de l'espagnol la tragédie appelée Le Cid et son Menteur . Je ne vois aucun auteur espagnol qui ait daigné imiter quelque chose d'une autre nation . La pièce d'Héraclius écrite par Calderon semble être sortie de la propre source de l'auteur ; rien qui y soit semblable à nos tragédies ; l'invention, la disposition, les dialogues, les mœurs diffèrent totalement ; tout le fond du litige tient en quatre vers . C'est de quatre vers qu'il s'agit entre deux puissantes nations . Mais qui a recherché le nom d'imitateur ? Est-ce celui qui a toujours écrit avec son propre génie, ou celui qui a souvent écrit avec le génie d'autrui ?

4 A savoir un laïc ; en espagnol .

 

Écrire un commentaire