Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2017

voilà donc notre siècle ! Ajoutez-y l'opéra-comique, et vous aurez le tableau complet

... http://candidat-2017.fr/candidats.php

 http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Act...

 

DSCF2950 tisser sa toile.JPG

Et chacun de tisser sa toile à ras les pâquerettes ...

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

17 avril 1762

J'ai l'honneur de vous envoyer, monsieur, de la part de M. Frichebeaume 1, libraire, la brochure ci-jointe . Vous êtes assez affermi dans notre sainte religion pour lire sans danger ces impiétés , mais je ne voudrais pas que cet ouvrage tombât entre les mains de jeunes gens qu'il pourrait séduire .

On est toujours indigné ici de l’absurde et abominable jugement de Toulouse . On ne s'en soucie guère à Paris où l'on ne songe qu'à son plaisir, et où la Saint Barthélémy ferait à peine une sensation . Damiens, Calas, Malagrida, une guerre de sept années sans savoir pourquoi, des convulsions, des billets de confession, des jésuites, le discours et le réquisitoire de Joly de Fleury, la perte de nos colonies, de nos vaisseaux, de notre argent, voilà donc notre siècle ! Ajoutez-y l'opéra-comique, et vous aurez le tableau complet .

On m'a donné cette lettre pour M. Saurin 2; je vous supplie de vouloir bien la lui faire parvenir .

J'ai l'honneur d'être, monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur .

Ribienbote 3. »

1 Si Frichebeaume représentait Duchesne, on penserait que V* venait d'envoyer l’Éloge de M. de Crébillon (voir lettre du 4 avril 1762 à Damilaville : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2017/03/11/criez-et-qu-on-crie-5920432.html ), mais ce qui est dit dans la lettre ne convient pas à cet ouvrage . Ce qu'il a envoyé doit être le Petit avis à un jésuite, 1762 . Frichebeaume représente une prononciation francisée de « Fritsch und Böhme », libraires à Francfort sur le Main .

3 Nom obtenu en ajoutant bien dans le nom Ribote, avec une allusion au fait que V* prétend toujours « bien rire » . Il y a aussi une réminiscence possible du nom de Ribote .

 

 

Écrire un commentaire