Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2017

Omnia in pejus sunt / Tout va de mal en pis

... Ou de mâle en pis à Cannes, si je me fie à quelques images de starlettes hyper-mamelues, au-delà du raisonnable,  avec leurs sponsors/cicerones/protecteurs/boy friends .

A voir, puis oublier très vite : http://www.closermag.fr/galerie/quand-la-tele-realite-deb...

Image associée 

Pis,  utile celui-ci  .

 

 

« A Théodore Tronchin

[1762 ?] 1

Vir supra viros mitte mihi anglicam cartam nomine Gazette . Omnia in pejus sunt 2.

V. »

1 L'édition Tronchin place à tort ce billet en 1757-1758 et le donne comme adressé à françois Tronchin, ce qui est impossible, en ce qui concerne au moins la date, le papier du manuscrit olographe ayant le filigrane p qui est postérieur à cette date .

2 Homme au-dessus des hommes, envoie-moi la feuille anglaise nommée Gazette . Tout va de mal en pis .

 

Écrire un commentaire