Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2017

Certainement on refusera les pièces jusqu'à ce que le conseil du roi ordonne qu'elles soient envoyées à la cour

... Et certainement, certains partis et certains syndicats refuseront les modifications du Code du Travail, jusqu'à ce que l'on en soit réduit à légiférer -justement- par ordonnances ; il faut bien enfin cesser de tirer à hue et à dia et faire de l'opposition un fond de commerce (je ne parle pas ici au figuré, car tous ces fichus opposants sont payés assez généreusement par leurs bases et par nos impôts ) .

 Résultat de recherche d'images pour "réforme du code du travail 2017 humour"

Eh ! oui , on en est là !

 

 

« A Philippe Debrus

pour madame la veuve Calas

[3 juillet 1762] 1

Par les lettres que je reçois du Languedoc on est animé plus que jamais contre les Calas . Certainement on refusera les pièces jusqu'à ce que le conseil du roi ordonne qu'elles soient envoyées à la cour .

Il faut donc présenter requête pour que ces pièces soient remises .

On pense qu'il est important que les deux pièces originales, c'est-à-dire les lettres de la mère et du fils,2 soient imprimées à Paris , elles disposeront le public, elles l'animeront et la cour déjà instruite ne pourra s'empêcher de faire venir la procédure de Toulouse . Il est nécessaire que la veuve aille chez M. Tronchin, rue Neuve-Saint Augustin . Il l'attend, il lui donnera la protection de M. Chaban 3, l'homme du monde le plus capable de la servir .

M. de La Popelinière hait plus l’injustice qu'il n'aime le parlement de Toulouse , mais on peut se passer de lui . Il n'en est pas ainsi de M. Tronchin . Il faut absolument aller chez lui .

Mon avis est qu'on touche le public par l'impression de la lettre de la mère et du fils auxquels on ne peut répondre et que le cri public force le chancelier à interposer l'autorité royale .

M. et Mme d'Argental protègeront vivement cette famille infortunée . »

1 Manuscrit daté par Debrus .

 

Écrire un commentaire