Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2017

y a-t-il quelque roi en prison ?

... Pas que je sache !

Ce type de résidence étant plutôt à réserver à un certain nombre -non négligeable- de présidents d'Etats pillés par lesdits présidents, fauteurs de troubles, gens de sac et de corde , dictateurs régnant par la terreur dont le triste sire Erdogan est un échantillon représentatif, qui trouve et veut couper sans trêve une foule de têtes de Turcs, uniquement par peur j'en suis sûr .

Combien sont de petits Napoléon Bonaparte en mal de gloire et de richesse ? Je leur souhaite la même fin, et j'ai une affection particulière pour L. van Beethoven qui , comme beaucoup, abusé par l'homme, reconnut le dictateur sous la couronne impériale et lui retira sa dédicace de sa 3è symphonie "Eroïca" (https://fr.wikipedia.org/wiki/Symphonie_n%C2%BA_3_de_Beet... ) :   

 https://www.youtube.com/watch?v=sbHD189DAp0

 Image associée

 

 

 

« A Gabriel Cramer

[vers le 21 août 1762]

J'envoie à mon cher Gabriel mon beau et honnête certificat 1. Avez-vous quelques nouvelles ? y a-t-il quelque roi en prison ? a-t-on donné quelque bataille ? J'attends des feuilles historiques, poétiques, critiques . »

1L'éditeur Crowley identifie ce « certificat » comme l' « Avis important sur l'histoire de Charles XII » fourni par La Vergne de Tressan le 11 juillet 1759 , voir lettre du 20 juillet 1759 à Stanislas Lesczynski : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2014/08/23/en-epargnant-au-lecteur-les-termes-trop-honorables-pour-ne-l-5433078.html

C'est cependant douteux car à cette époque, V* n'aurait pas posé ces questions . Comparer en revanche ce billet avec le dernier paragraphe de la lettre du 21 août 1762 à d'Argence : voir http://www.monsieurdevoltaire.com/article-correspondance-annee-1762-partie-24-123150901.html

En conséquence , le « certificat » doit être un des papiers relatifs à l'affaire Calas .

Écrire un commentaire