Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2017

Il faudra bien qu'elle triomphe

... La langue française si malmenée de nos jours .

http://www.lepoint.fr/societe/on-a-decrete-qu-il-ne-falla...

 

ali et lola.JPG

 

 

 

« A Philippe Debrus

derrière le Rhône

J'envoie à monsieur Debrus ce paquet de factums 1 avec une lettre de Mme Calas . Ce mémoire fait un grand effet sur le public . Ceux de MM. Mariette et Beaumont n'en font pas moins sur l'esprit des juges .

Les demoiselles Calas ne sont point encore relâchées 2 malgré la promesse de M. de Saint-Florentin . Je n'en suis fâché que pour la mère . Il faudra bien qu'elle triomphe, et alors ses filles sortiront de leur prison par une belle porte .

Mille compliments à MM. de Végobre 3.

V.

23 [décembre 1762]4 »

1 C'est assurément le Mémoire pour Donat, Pierre et Louis Calas, signé Loyseau de Mauléon : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k10406485.r=Affaire%20Calas&rk=236052;4

2 Elles avaient reçu la permission de sortir du couvent le 8 décembre 1762, mais V* n'en était peut être pas informé .

3 Charles Manoël de Végobre , avocat à Genève [voir page 455 : https://books.google.fr/books?id=0nnxGEXYcR0C&pg=PA45... ]et son cousin François-Aymar de Manoël de Nogaret, avocat [voir : https://gw.geneanet.org/carnac?lang=fr&n=manoel+de+nogaret&nz=maurin&ocz=3&p=francois+aymar&pz=guillaume ]

4  Manuscrit olographe avec endos « 1763-1764 » et d'après le catalogue B. M. vers le 10 décembre 1762 ; l'édition Lettres inédites date entre le 17 octobre et le 25 décembre 1762 . Elle est ici datée d'après l'identification des « factums » .

Écrire un commentaire