Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2018

Madame votre femme veut-elle venir coucher ce soir chez nous ? Nous lui donnerons un feu d'artifice, et nous tirerons le canon

... Ceci est peut-être un post-scriptum de l'invitation de Donald Trump adressée à notre président Macron . Pour le feu d'artifice, il en donne un permanent avec ses tweets , et pour faire tonner le canon ses concitoyens de tous âges , sur-armés, s'en chargent tous les jours  .

 

 

« A Gabriel Cramer

Je suis confondu, je suis pétrifié, quoi ! ni lundi, ni mardi, aucune nouvelle de la Tolérance ? aucune de ce misérable Pertharite ! Que diraient les souscripteurs s'ils savaient qu'on ne donne qu'une feuille par semaine ! cette horreur n'est pas concevable ; il y a quelque chose la-dessous . Si ce sont les parties nobles de M. Gabriel qui en sont la cause, je pardonne tout, car ses parties valent infiniment mieux que Pertharite, lequel, certainement était bien plat de toute façon . Comment vous portez-vous Caro ? comment se porte madame votre mère ? Mille tendres compliments à toute la famille ; mais dépêchons un peu, je vous en prie, la vie est courte .

Madame votre femme veut-elle venir coucher ce soir chez nous ? Nous lui donnerons un feu d'artifice, et nous tirerons le canon .

Quand pourrai-je avoir les seconds tomes du czar ? quand glisserez-vous la nouvelle Mariamne à la place de l'ancienne dans les œuvres ? vous me feriez un extrême plaisir .

Mardi 22 [février 1763] »

Écrire un commentaire