Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2018

Pourvu que le retardement de l'opération ne soit pas plus dangereux que l'opération même, je suis très content

...

 

« A Gabriel Cramer

[vers le 1er mars 1763]

Je renvoie F caro . J'ajoute une correction importante aux notes judaïques .

J'attends F, G et E D de la Tolérance . L'ouvrage sera hardi mais sage .

On me demande une douzaine de pompignades .

La requête des Calas est admise . Je suis bien fâché que la nature n'admette pas celle de la maréchale de Villars 1.

Cabanis 2 admet-il la vôtre ? »

 

1 La maréchale de Villars mourut le 3 mars 1763 . Il semble bien que V* écrive ici alors que la nouvelle était attendue . Voir lettre du 10 février 1763 à Cramer : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2018/01/08/absolument-guerie-j-en-suis-au-comble-de-la-joie-6015309.html

2 Cabanis, « le plus habile chirurgien de Genève » pour soigner l'hydrocèle de Gabriel Cramer .

 
 

« A Gabriel Cramer

[vers le 1er mars 1763]

Pourvu que le retardement de l'opération ne soit pas plus dangereux que l'opération même, je suis très content ; il est vrai que la maladie de Mme Denis n'est point inquiétante, mais elle est bien cruelle ; il y a un mois entier qu'elle ne dort ou ne mange, et qu'elle souffre .

Monsieur Cramer voudrait-il bien me faire le plaisir de m'envoyer encore une vingtaine de pompignades ? »

 

 

« A Gabriel Cramer

[vers le 1er mars 1763]

J'envoie l’Éveillé avec un âne chercher les cinq volumes languedochiens ; ils m'auraient été bien nécessaires pour vérifier bien des superstition toulousaines .

Je prie monsieur Cramer de vouloir bien envoyer la facture, afin que j'aie l'honneur de la lui rembourser .

Voici une lettre pour monsieur son frère . J'attends des feuilles . Comment vont les parties affligées ? »

 

Écrire un commentaire