Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2018

C'est une affaire très désagréable . Je me console d'avance du mauvais succès, mais je ferai tout ce qui dépendra de moi pour en obtenir un bon

... Affirme Jean-Luc Mélenchon à propos de "la raclée" démocratique qu'il veut donner à Emmanuel Macron . Avec l'insoumis bavard-tête-de-gondole, et quelques autres de tous bords et tous acabits, la politique du "contre", de la démolition, du " tous pourris sauf moi" a de beaux jours devant elle . Si vous voulez quelque chose de constructif avec ceux-là, circulez, y'a rien à voir !

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

29è auguste [1763]

Puisque vous daignez, mon cher frère, conduire avec tant de bonté mes affaires temporelles, en voici une bonne faffée .1

J'envoie à M. Mariette le brevet que le roi nous a donné à Mme Denis et à moi, accompagné de la copie de notre mémoire au Conseil . Je vous supplie de vouloir bien lui adresser le tout : nous aurons perdu tout le fruit de nos peines et les bontés du roi, si notre évocation au conseil n'a pas lieu . C'est une affaire très désagréable . Je me console d'avance du mauvais succès, mais je ferai tout ce qui dépendra de moi pour en obtenir un bon . J'espère que Dieu aura pitié d'un de vos frères .

Mon cher frère a-t-il distribué les salutaires pancartes qu'il a reçues ? Je fais mille compliments à mon cher frère, et je l'embrasse tendrement . Je serais curieux de voir ce Saül qu'on a la méchanceté de mettre sous mon nom .

Ecr l'inf . »

Écrire un commentaire