Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2018

n'avez-vous pas un château pour habitation ? vos enfants ne partagent-ils pas avec ceux de la première femme ?

... Laeticia, écoutez Voltaire , convenez d'un arbitrage "car les frais vous ruineront", le fisc et les avocats se régalent, le temps joue contre vous, vous êtes la Perrette au pot au lait moderne, bientôt vous direz "adieu royalties, villas, am'ur ! ".

 https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/la-bourde-de-lae...

 

halliday.png

 

 

 

« A Catherine-Josèphe de Loras du Saix, baronne de Monthoux 1

à Belley

30è novembre 1763 au château de Ferney

par Genève

Vous êtes, madame, dans la situation malheureuse de toutes les veuves 2, dont le mari avait des enfants du premier lit . Vous devez vous préparer à des discussions très épineuses ; mais enfin , n'avez-vous pas votre douaire réglé par votre contrat de mariage ? n'avez-vous pas un château pour habitation ? vos enfants ne partagent-ils pas avec ceux de la première femme ? Je voudrais que vous passiez convenir d'un arbitre qui liquidât vos affaires, car les frais vous ruineront . Je ne sais pas pourquoi vous êtes dans la ville de Belley en France, au lieu de poursuivre vos droits en Savoie . Ne pourriez-vous plus habiter le château d’Annemasse ? Je m'intéresse bien sensiblement, madame, à votre situation . Si vous revenez en Savoie, et que vous puissiez passer par Ferney, nous nous empresserons Mme Denis et moi, à faire tout ce qui en nous pourra dissiper vos chagrins .

Je voudrais, madame, être à portée de vous rendre des services essentiels, et de vous témoigner l'attachement et le respect avec lequel j’ai l’honneur d'être, madame, votre très humble et très obéissant serviteur

Voltaire. »

2 Le baron de Monthoux, son mari , est mort le 21 janvier 1793 Voir : https://data.cerl.org/thesaurus/cnp01896380

Écrire un commentaire