Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2018

La retraite, que mon état me rend absolument nécessaire

... est entachée de quelques soucis distribués larga manu par les différents gouvernements tant actuels que passés .

Comment et quand prendre sa retraite ? Joli casse-tête pour le retraité futur et abominable effort législatif pour unifier des régimes de retraites aussi nombreux et inégaux que les fromages français que chacun défend mordicus , incapable d'appliquer le principe de fraternité, et encore moins celui d'égalité . Les favorisés, pleurant comme des Madeleine, veulent rester dans la caste des nantis et braient à tout vent qu'on veut les spolier : ça suffit !

 Résultat de recherche d'images pour "unification des régimes de retraites"

 

 

 

« A la Comédie-Française

Au château de Ferney 30 décembre 1763

Je suis aussi sensible au mérite de messieurs et de mesdames les pensionnaires du roi et aux témoignages de leur bienveillance, que je me sens incapable de faire des ouvrages dignes de leurs talents. Je les prie d’agréer mes sincères remerciements. Si mon âge, ma mauvaise santé, et la perte des yeux dont je suis menacé, me permettent de travailler à la tragédie d’Olympie, je ne manquerai pas de la leur envoyer incessamment . La retraite, que mon état me rend absolument nécessaire, me laisse le regret de n’être pas le témoin de leurs talents, et de ne pouvoir mêler mes applaudissements à ceux qu’ils reçoivent du public. Ils savent que j’ai toujours regardé leur art comme un de ceux qui font le plus d’honneur à la France et qui méritent le plus de considération. Les obligations que j’ai à leurs grands talents ont augmenté en moi ces sentiments que je conserverai toute ma vie . Je me flatte qu’ils sont persuadés de l’estime, du zèle et de la reconnaissance avec lesquels j’ai l'honneur d'être leur très humble et très obéissant serviteur

Voltaire. »

Écrire un commentaire