Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2019

Je trouve que le public pense presque toujours comme mon cher frère . On me dit autant de mal qu'il m'en dit

... Ainsi se plaint Bouteflika après les déclarations de frère Bayrou qui approuve les manifestations populaires algériennes : https://www.europe1.fr/politique/manifestations-en-algeri...

 

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

20è février 1764

J'ai, grâce aux bontés de mon cher frère, le second tome des Lettres historiques sur le parlement . L'auteur est un homme très instruit mais il ressemble à don Quichotte qui voyait partout des chevaliers et des châteaux, quand les autres ne voyaient que des meuniers et des moulins à vent . Ne pourriez-vous point me dire à qui on attribue ce livre ? Le second tome en promet un troisième . Est-il imprimé ? Auriez-vous la bonté de me le faire tenir ? Je trouve que le public pense presque toujours comme mon cher frère . On me dit autant de mal qu'il m'en dit . Il est vrai qu'il y a des vers oubliés dans l'exemplaire de Thélème et Macare envoyé à mon frère .

Voici le texte :

La belle courut de ce pas

Chercher au milieu du fracas,

Celui qu'elle croyait volage .

Il sera peut-être à Paris,

Dit-elle, avec les beaux esprits,

Qui l'ont peint si doux et si sage .

L'un d'eux lui dit, sur nos avis

Vous pourriez vous tromper, peut-être :

Macare n'est qu'en nos écrits,

Nous l'avons peint sans le connaître .etc .1

Mon frère veut-il bien permettre que je lui adresse ce petit billet de Cramer pour Merlin ?

Voici aussi un petit mémoire pour notre ami Mariette . Je le crois actuellement occupé à faire rendre justice aux Calas ; mais il peut aisément mener deux affaires à la fois .

Pourrait-il avoir la bonté de m'envoyer le conte de Piron intitulé La Queue ? On prétend que le public a dit comme le compère Pierre,

Messire Jean, je n'y veux point de queue 2.

Le livre attribué à Saint-Evremond fait-il un peu de fortune ? Quel parti prend-on sur la Tolérance . Aimons-nous bien . Écr l'inf .

Encore un mot à mon cher frère .

Il a dû recevoir pour moi à M. de Laleu un certificat de vie, par lequel il apparaît que je suis possesseur de soixante et dix ans . Je souhaite vivre encore quelques années pour embrasser mon frère, et pour aider à écr l'inf .

Tout malingre que je suis, je recevrai de mon mieux M. l’envoyé de Danemark. »

2 La Fontaine, Contes, IV, 10, 156 :  « La jument de compère Pierre » : https://www.lafontaine.net/lesContes/afficheConte.php?id=56

Écrire un commentaire