Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2019

a menacé qu'on s'en repentirait si on poursuivait son père et sa mère

... Qui donc ? L'inénarrable Donald Trump, qui n'en est pas à un mensonge près, ose affirmer que ses parents sont nés en Allemagne . Si cela est, je suis le fils du pape !

https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/donald-trump...

 

 

 

« A Joseph-Marie Balleidier

[7 mars 1764] 1

Il faut faire assigner Simon Clavel, granger du seigneur Mallet, qui a prêté son chariot pour mettre en sûreté les effets de Nicolas Truttard et de sa femme, et qui a chez lui la petite-fille desdits Truttard, âgée de dix ans . Il faudra interroger ladite fille . François 2 Truttard, âgé d'environ 25 ans, fils des prévenus, a menacé qu'on s'en repentirait si on poursuivait son père et sa mère . Cette famille étrangère est une famille de voleurs, et on peut du moins empêcher qu'aucun d'eux ne revienne .

Il s'agit de donner quelque terreur pour mettre un frein aux vols domestiques, et qui sont devenus trop fréquents . Il est inutile d'apporter à Gex les effets volés puisqu'ils ne pourront être confrontés aux coupables qui sont évadés .

Il ne s'agit que de donner un décret de prise de corps contre Nicolas Truttard et sa femme et leur fils François 3.

Il ne serait pas mal de faire afficher ce décret à Ferney et à Magny si cela est dans la règle . »

1 La date approximative est donnée par la mention de Balleidier : « De M. de Voltaire 7 R[épondu] le 9è mars 1764 » . la date exacte est fixée par le fait que la lettre au même du 7 mars porte la mention « au soir », ce qui signifie qu'il y en a déjà eu une dans la journée .

2 V* a d'abord écrit puis rayé François .

Écrire un commentaire