Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2019

Je crois qu'il faudra nécessairement attendre que cet orage soit passé

... Oui, laissons refroidir les cendres de Notre Dame . Et dans le même temps bouillons de colère devant l'avalanche de crédits et cagnottes accordés pour sa restauration alors qu'il y a quinze jours les expulsions de logements ont repris et qu'il y a encore des milliers de sans-abris . Mme Hidalgo, maire de Paris, vous êtes fort généreuse avec les deniers publics pour sauver un monument et radine comme Harpagon pour loger les miséreux : gestion la-men-ta-ble , mentalité de m'as-tu-vu, seriez-vous une lâche soucieuse du qu'en dira-t-on si vous n'apportiez pas votre quote part ? C'est ce que je crois .

De plus, sans vouloir jouer les Cassandre, je parie qu'un certain nombre de cagnottes vont finir dans des poches qui n'apporteront pas d'eau bénite à la cathédrale .

Résultat de recherche d'images pour "cendres de notre dame"

Cendré de Notre Dame ... pour vous restaurer

 

 

« A Gabriel Cramer

[mars 1764]

Je renvoie à mon cher Caro les feuilles E et F. La feuille F fourmille de fautes, le prote 1 doit y mettre toute son attention .

J'enverrai chercher incessamment les deux douzaines de Corneille en deux paquets . Je n'ai nulle nouvelle de la Tolérance, on est toujours aux trousses de l'archevêque et des jésuites . Je crois qu'il faudra nécessairement attendre que cet orage soit passé . »

1 Voir : http://www.cnrtl.fr/definition/prote .

Wagnière n'a pas compris ce mot et a écrit « Le Prost » (il récidivera dans la lettre du 25 mars à Cramer, écrivant Le Prault comme s'il s'agissait du libraire Le Prault ) . La faute n'est pas sans intérêt car elle semble marquer que V* prononçait fermé le o de prote, qui aujourd'hui est ouvert .

Écrire un commentaire