Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2020

ayez tout autant de plaisir que vous pourrez ; vous savez qu'il n'y a que cela de bon, de sage, et d'honnête

... Rien à ajouter, ni à retrancher .

That's all folks !

Résultat de recherche d'images pour "that's all folks"

 

 

 

« A Marie-Françoise-Catherine de Beauvau-Craon, marquise de Boufflers-Remiencourt

Ferney , 15 décembre 1764

J'ai l'honneur, madame, d'avoir actuellement dans mon taudis le peintre que vous protégez 1. Vous avez bien raison d'aimer ce jeune homme ; il peint à merveille les ridicules de ce monde, et il n'en a point ; on dit qu'il ressemble en cela à madame sa mère . Je crois qu'il ira loin . J'ai vu des jeunes gens de Paris et de Versailles, mais ils n’étaient que des barbouilleurs auprès de lui . Je ne doute pas qu'il n'aille exercer ses talents à Lunéville : je suis persuadé que vous ne pourrez vous empêcher de l'aimer de tout votre cœur quand vous le connaitrez . Il a fort réussi en Suisse . Un mauvais plaisant a dit qu'il était comme Orphée, qu'il enchantait les animaux ; mais le mauvais plaisant avait tort . Il y a actuellement en Suisse beaucoup d'esprit ; on a senti très finement tout ce que valait votre peintre . S'il va à Lunéville, comme il le dit, je vous assure madame que je suis bien, fâché de ne pas l'y suivre . J’aurais été bien aise de ne pas mourir sans avoir eu l'honneur de faire ma cour à madame sa mère . Tout vieux que je suis, j'ai encore des sentiments ; je me mets à ses pieds, et, si elle veut me le permettre, aux pieds du roi . J'aurais préféré les Vosges aux Alpes ; mais Dieu et les dévots n'ont pas voulu que je fusse votre voisin . Goutez , madame, la sorte de bonheur que vous pouvez avoir ; ayez tout autant de plaisir que vous pourrez ; vous savez qu'il n'y a que cela de bon, de sage, et d'honnête . Conservez-moi un peu de bonté, et agréez mon sincère respect .

Le vieux Suisse, Voltaire . »

1 Le chevalier Stanislas-Jean de Boufflers , fils de la destinataire , est chez V* depuis quelques jours ; voir sa lettre à sa mère du 12 décmbre 1764 (Besterman , D 12240 ) .Voir : http://nancybuzz.fr/histoire-nancy-chevalier-stanislas-de-boufflers/

et : https://fr.wikipedia.org/wiki/Stanislas_de_Boufflers#%C5%92uvres_iconographiques

Écrire un commentaire