Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2020

On est las de toutes ces disputes

...

 

« A Etienne-Noël Damilaville

19 décembre 1764 1

Gabriel Cramer attend le manuscrit, mon cher frère ; mais moi, je vous prie de m'envoyer des imprimés . On doit avoir actuellement les édits, j'en suis curieux comme d'une pièce nouvelle . Mandez-moi je vous prie si cette pièce réussit ou si elle est sifflée .

L’Arbitrage ne fera pas une grande sensation . On est las de toutes ces disputes ; et quand il s'agit de sottises présentes, on se soucie fort peu de celles qui sont attribuées au cardinal de Richelieu .

Il y a d'autres sottises qui doivent être l'objet éternel de l'attention des frères . Partant, écr l'inf . »

1 Copie par Wagnière qui amalgame ce fragment de lettre à celle du 26 décembre 1764, en dépit d ela contradiction entre les débuts rerspectifs des deux lettres ; le "manuscrit " est en effet l'ouvrage dont il est question dans la première phrase de la lettre du 26 décembre 1764 ; voir : http://www.monsieurdevoltaire.com/2014/09/correspondance-annee-1764-partie-41.html

Écrire un commentaire