Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2020

je passe les jours à barbouiller, mais il faut que je revoie le barbouillage sortant de la presse car alors les yeux voient mieux, et l'esprit aussi

... Comme Voltaire, confiné bon gré mal gré, je compile, je compile, et chaque page corrigée après la première frappe est, plus souvent que souhaité, source d'une ou plusieurs coquilles  que je repère au dernier moment , et je le crains, pas toujours . La chose imprimée n'est pas toujours parfaite .

Pour info : https://www.lemonde.fr/blog/correcteurs/2009/04/09/25-coq...

alphabet-rigolos-04.1239256198.gif

 

« A Gabriel Cramer

Mon cher Gabriel se souvient-il de moi ? Mme Gabrielle lui dira que je passe les jours à barbouiller, mais il faut que je revoie le barbouillage sortant de la presse car alors les yeux voient mieux, et l'esprit aussi . On raie un mot qui se retrouve ailleurs, on en substitue un plus convenable, on se corrige, l'auteur est moins vilipendé, le livre se vend mieux . Il y a mille choses à dire sur cela e viva. »

 

« Monsieur caro a dit un mot de la véritable gloire à la fin de sa lettre . Il est prié de relire la conversation avec un Chinois sur la gloire . Il est encore plus prié de vouloir bien passer à Ferney le plus tôt qu'il pourra pour arranger tous les chapitres . »

 

« Monsieur caro Gabriele a raison . Je ne pouvais pas dans mon trou deviner tout cela .

Je renvoie j corrigé, à lundi le reste . »

 

« Monsieur Caro se donne du bon temps pendant que je travaille comme un pauvre diable . Je le prie instamment de me faire envoyer le dernier imprimé d'après mon manuscrit, n'y eût-il qu'une demi-feuille d'imprimée, n'y eût-il que deux pages .

J'en ai besoin pour le confronter avec la manuscrit qui me reste . Cela ne retardera pas l'ouvrage d'un moment, et tout sera fait si on veut en moins de quatre jours . »

 

 

« Monsieur Caro veut-il avoir la bonté d'imprimer cette besogne que Chirol pourrait bien vendre ? La chose me parait intéressante pour tous les tribunaux de ce monde . J'en voudrais deux ou trois douzaines d'exemplaires pour être envoyés à Paris . Monsieur Caro peut s’amuser à cela en attendant qu'il s'amuse avec Ninon et le marguillier, et avec quelque autre chose qui vaut bien tous les marguilliers de paroisse .

Comment va la goutte de monsieur Caro ? »

 

« Monsieur Cramer aura lundi le onzième volume, dûment corrigé et même augmenté . Monsieur Cramer aura le douzième le plus tôt qu'il sera possible . »

 

« Monsieur Cramer

à Tournay.

Monsieur Cramer est instamment prié de faire faire ces deux cartons qui sont d'une nécessité absolue. »

 

« Monsieur Cramer est instamment prié de renvoyer les trois derniers volumes auxquels il faut un autre titre . Il avait de ces autres titres il y a deux ans, il doit en rester encore entre les mains de MM. Cramer . M. de Voltaire veut faire des présents de ces trois collections, et ne peut les faire avec le titre ancien . Il sera très obligé à monsieur Cramer s'il veut bien ne le pas faire attendre plus longtemps .

M. Cramer est aussi prié de mander s'il a des nouvelles de Paris touchant les prospectus . A-t-il quelque feuille à envoyer ? »

Écrire un commentaire