Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2020

Il est très important que vous m'instruisiez de vos desseins, que les pièces soient dans leur ordre, que les matières ne soient point mêlées, que je sache ce que contiennent vos volumes

... Cette supplique peut venir du président de la république pour ses ministres qui font et défont des projets de lois plus ou moins liberticides, touchant la liberté de presse en particulier . Le parlement a tranché (enfin ) , article 24 : oui, mais ! Je trouve ça un peu bordélique M. Darmanin , ça me rappelle la politique de l'escalade US au Viet Nam : un GI est menacé, on envoie deux GIs pour le protéger, on a alors trois GIs menacés, etc, etc. , vous voyez le principe, un policier est potentiellement menacé, on arrête le potentiel agresseur, la présomption d'innocence on en reparlera après quelques heures au poste, au mieux .

Et puis qu'on arrête de filmer n'importe quoi pour avoir sa minute de gloire sur le net, et finalement mettre en danger ceux qu'on sera bien content d'avoir se son côté en cas d'urgence .

https://www.francetvinfo.fr/politique/gerald-darmanin/securite-globale-aucun-policier-ne-pourra-empecher-un-citoyen-de-filmer-assure-gerald-darmanin_4189383.html

 

 

 

« A Gabriel Cramer

[juillet 1765]

Mon cher Gabriel, vous voyez que Dieu a puni Duchesne pour m'avoir mal imprimé 1. Ainsi j'espère que vous aurez une longue vie .

Voici quelques corrections nécessaires pour les premiers chants de La Henriade .

Je vous ai trouvé des pièces fugitives plus curieuses que celles que vous m'avez envoyées . La plupart ne sont point de moi, et n'en valent cependant pas mieux .

Il est très important que vous m'instruisiez de vos desseins, que les pièces soient dans leur ordre, que les matières ne soient point mêlées, que je sache ce que contiennent vos volumes, que je voie ce qu'on a déjà mis sous presse . Votre intérêt et mon honneur exigent cette confiance de votre part .

Portez-vous mieux que moi mon cher Gabriel . »

1 Le libraire Nicolas-Bonaventure Duchesne est mort le 5 juillet 1765 (1710- 1765) ; voir : https://books.openedition.org/pulm/1514?lang=fr

Écrire un commentaire