Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2021

Je souhaite passionnément qu’il se porte bien, et qu’il demeure en place

... Ce sont les voeux de  Voltaire , M. Joe  Biden , bon mandat, pour votre bien et celui du   monde . Pourvu que ça marche !

Pourtant dommage que vous en soyez encore à prêter serment sur la bible , comme si un kilo de papier imprimé sous la main pouvait assurer une conduite digne et une sincérité inaltérable de l'impétrant * :

https://www.france24.com/fr/am%C3%A9riques/20210119-investiture-de-joe-biden-mode-d-emploi-d-une-c%C3%A9r%C3%A9monie-ancr%C3%A9e-dans-la-tradition

Je rêve du jour où le serment se résumera, comme au temps de mon catéchisme , à "Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer !", et vogue la galère !

* On a vu le résultat avec le Donald Trump !

George Washington lors de la première cérémonie d'investiture, à New York, le 30 avril 1789.

La superstition va encore bon train , duck, you sucker ! "Patrie des courageux" ;-))

Lady Gaga , à vous : https://www.youtube.com/watch?v=0mHOC0aDHcg

 

 

 

« A Charles-Augustin Ferriol, comte d'Argental

et à

Jeanne-Grâce Bosc du Bouchet, comtesse d'Argental

[vers le 20] [septembre 1765]1

Je crois à présent l’un de mes anges gardiens quitte de tous les tristes devoirs que la perte de l’Infant 2 a exigés de lui. Je le supplie de vouloir bien faire donner cette lettre à Lekain . En la lisant, vous me trouverez bien curieux.

On m’a dit que la santé de M. le duc de Praslin n’était pas bonne et qu’il parlait de se retirer. Je souhaite passionnément qu’il se porte bien, et qu’il demeure en place , et je le souhaite très indépendamment des dîmes que la sainte Église dispute à Genève et à moi. Quand il aura nommé un résident à Genève, je vous prie d’avoir la bonté de m’en instruire.

J’attends toujours vos instructions et votre paquet pour le communiquer au petit ex-jésuite, et je me mets au bout des ailes de mes anges.

V. » 

 

1 Date complétée par d'Argental, sauf le jour . A cette époque, Garcin écrit à Moultou de Neuchâtel : « On débite une étrange nouvelle . C'est que Voltaire a obtenu votre place de résident à Genève ; elle est si extraordinaire que je n'y puis ajouter foi . Je n'ai vu ni ses Contes, ni sa Tolérance, ni le livre de Roustan qui n'est pas imprimé : je voudrais fort que tu pusses m'envoyer les deux premiers ouvrages [,,,]. » Le « livre de Roustan » ne peut être que les Lettres sur l'état présent du christianisme, et la conduite des incrédules, 1768 : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k722144/f1.item.texteImage

et voir : https://data.bnf.fr/fr/13014673/antoine-jacques_roustan/

Écrire un commentaire