Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2021

homo sum , cela suffit

... Je suis Un Homme: Zazie, Jean-Pierre Pilot, Philippe Paradis, Zazie,  Philippe Paradis, Zazie: Amazon.fr: CD et Vinyles}

Moi, avant épilation

https://www.youtube.com/watch?v=oSIoP7h4B_M

 

 

 

« A Michel-Paul-Guy de Chabanon

30 auguste 1766

Vous vous êtes douté, mon cher confrère, que j’étais affligé des horreurs dont la nouvelle a pénétré dans ma retraite ; vous ne vous êtes pas trompé. Je ne saurais m’accoutumer à voir des singes métamorphosés en tigres ; homo sum 1 cela suffit pour justifier ma douleur. Je vois avec plaisir que la vie frivole et turbulente de Paris vous déplaît ; vous en sentez tout le vide : il est effrayant pour quiconque pense. Vous avez heureusement deux consolations toujours prêtes, la musique et la littérature. Vous ferez votre tragédie quand votre enthousiasme vous commandera, car vous savez qu’il faut recevoir l’inspiration, et ne la jamais chercher.

Vous souvenez-vous que vous m’aviez parlé de Mme de Scallier 2? Il y a quelques jours qu’une dame vint dans mon ermitage avec son mari ; elle me dit qu’elle jouait un peu du violon, et qu’elle en avait un dans son carrosse ; elle en joua à vous rendre jaloux, si vous pouviez l’être ; ensuite elle se mit à chanter, et chanta comme Mlle Le More ; et tout cela avec une bonté, avec un air si aisé et si simple, que j’étais transporté. C’était Mme de Scallier elle-même avec son mari, qui me paraît un officier d’un grand mérite. Je fus désespéré de ne les avoir tenus qu’un jour chez moi. Si vous les voyez, je vous supplie de leur dire que je ne perdrai jamais le souvenir d’une si belle journée.

J’ai eu depuis une autre apparition de Mme de Saint-Julien, la sœur du commandant de notre province. Il est vrai qu’elle ne joue pas du violon, et qu’elle ne chante point ; mais elle a une imagination et une éloquence si singulières que j’en suis encore tout émerveillé. Même bonté, même naturel, mêmes grâces que Mme de Scallier, avec un fonds de philosophie qui est rare chez les dames. Ces deux apparitions devaient chasser les idées tristes que donne la méchanceté des hommes . Cependant elles n’ont pas réussi 3. Si quelque chose peut faire cet effet sur moi, c’est votre lettre : elle m’a fait un extrême plaisir. Il m’est bien doux de voir les grands talents et la raison joints à la sensibilité du cœur.

On m’a parlé d’un Artaxerce 4 qui a, dit-on, du 5 succès. Les pauvres comédiens avaient besoin 6 de ce secours. L’opéra-comique est devenu, ce me semble, le spectacle de la nation. Cela est au point que les comédiens de Genève se préparent à venir jouer sur mon petit théâtre un opéra-comique. On dit qu’ils s’en tirent à merveille, mais ils ne peuvent jouer ni une tragédie de Racine, ni une comédie de Molière.

Vous m’annoncez une nouvelle bien agréable, en me flattant que Mlle Clairon pourrait venir. Je n’ai plus d’acteurs, mon théâtre est perdu pour la tragédie, mais j’aime bien autant sa société que ses talents. Elle se lassera elle-même de la déclamation, et elle sera toujours de bonne compagnie. Ce qu’elle pense et ce qu’elle dit vaut mieux que tous les vers qu’elle récite, surtout les vers nouveaux.

Toute ma petite famille vous remercie tendrement de votre souvenir ; la vôtre doit bien contribuer à la douceur de votre vie. Je me mets aux pieds de madame votre mère et de madame votre sœur. Adieu, monsieur ; conservez-moi une amitié qui me sera toujours chère, et que je mérite par tous les sentiments que vous m’avez inspirés pour toute la vie. »

1 Je suis homme ; Térence : Heauton timorumenos, Ac ; I, sc. 1 : http://remacle.org/bloodwolf/comediens/Terence/eauton.htm

3 Ces deux mots sont remplacés par pu réussir dans les éditions .

4 Pièce d'Antoine-Marin Le Mierre, représentée le 20 août 1766 avec un succès mitigé : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57723787.texteImage

5 Ce mot manque dans la copie Beaumarchais .

6 Mot précédé de grand dans les éditions .

Écrire un commentaire