Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2016

je ne veux pas que vous jouiez aux cartes le jour de ma mort

... Mais je consens volontiers à ce que vous jouiez à quelque jeu de société, en excluant tous jeux électroniques qui franchement me gavent grave !

Afficher l'image d'origine

 

 

 

« A Gabriel et Philibert Cramer

[vers le 10 octobre 1761]

Je suis très affligé de l'état du pauvre Du Pan 1, et j'aime beaucoup son père . Je conçois toutes les raisons que vous m'alléguez . Mais je n'admets que celle du cœur . Vous sacrifiez à l'amitié . Vous le devez . Mais il ne faut pas profaner ce sacrifice par des considérations étrangères . Vos Allobroges pensent-ils qu'il fût permis à Paris et à Versailles de donner un fête le jour de la mort de son ami ou pendant son agonie ? Mes frères ne respectez que l'amitié et non pas le pédantisme . Croyez fermement que les mœurs de la nation française valent bien celles de Genève . Nous savons être amis et ne pas craindre les sots . Je vous jure que si vous mourez vendredi je ne jouerai pas la comédie . Mais je ne veux pas que vous jouiez aux cartes le jour de ma mort . Je vous aime .

V. »

1 Voir : http://www.gen-gen.ch/DU+PAN/Pierre/31200

Pierre Du Pan mourra le 27 octobre 1761 . Le 11, V* annonce une représentation de Mérope pour le vendredi suivant (15 octobre ) . le 12, Charlotte Constant écrit à son mari : « L'on devait jouer Mérope vendredi mais Philibert est allé prier qu'on mît un comédien à sa place ».

 

Écrire un commentaire