Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2016

enfin détruire tout l'effet d'un coup de théâtre entièrement nouveau, se priver de la surprise que cause le mariage

... De Sarko et Fillon dont on ne sait lequel méprise le plus l'autre, et qui vont devoir hypocritement mener campagne pour que l'ex-premier ministre soit calife à la place du calife .

Afficher l'image d'origine

Et pendant ce temps, à l'Elysée une stratégie (gagnante ?! ;-) ) ...

 

 

 

« A Charles-Augustin Ferriol, comte d'Argental

et à

Jeanne-Grâce Bosc du Bouchet, comtesse d'Argental

Ferney 27 novembre [1761]

Ô anges, croyez-moi voilà comme il faut commencer un peu après le rôle d'Olympie . Ensuite nous le fortifions dans quelques endroits, mais commencer dans le goût de Zaïre ; mais rendre froid dans Olympie ce qui dans Zaïre est piquant par sa première éducation dans le christianisme ; mais disloquer le premier acte, et donner le change au spectateur en discutant la mémoire d’Alexandre après avoir parlé d'amour ; mais enfin détruire tout l'effet d'un coup de théâtre entièrement nouveau, se priver de la surprise que cause le mariage d'Olympie ; ah mes anges rejetez bien loin cette abominable idée ! Et laissez-moi faire . Oubliez la pièce, renvoyez-la moi, je vous la redépêcherai sur-le-champ et si vous n’êtes pas contents dites mal de moi .

Je vous prie, je vous conjure de présenter ma nouvelle requête à M. le comte de Choiseul . Il faut absolument que je gagne mon procès sur mon comte de Talleyrand .

Mlle Corneille jouera le comique parfaitement, et ne sera pas mal dans les seconds rôles tragiques .

C'est une nouvelle bien intéressante !

Dites-moi donc quelque chose du tripot s'il n'y a rien sur l'Espagne . »

 

Écrire un commentaire