Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2017

l'espérance d'être récompensé s'il rend gloire à la vérité et s'il écoute la nature, ne pourront-ils rien sur lui ?

... Ceci est un petit message adressé en particulier à Mr Donald Trump !

[ NDLR - James est  : 1° un parfait exemple d'optimiste qui croit encore qu'un président nord-américain, capitaliste à outrance, borné et menteur est capable de s'améliorer , 2° un outrecuidant qui croit que Mr Donald le lit .]

 

 

« A Philippe Debrus

[vers le 15 novembre 1762]

Ce malheureux Louis Calas 1 fait soulever le cœur . Mais le biais de lui faire écrire par un des avocats de sa mère et l'espérance d'être récompensé s'il rend gloire à la vérité et s'il écoute la nature, ne pourront-ils rien sur lui ?

Le voyage de M. de Lassalle 2 à Paris me comble d’espérance et de joie . J'ai été tenté cent fois de lui écrire . Je lui écrirai dès qu'il sera à Paris . Je veux qu'il soit en liaison avec M. d'Argental, cela est important .

Qu'on nous envoie vite la pauvre servante . On trouvera bien quelqu’un à Genève qui entendra son jargon 3. On la fera déposer juridiquement à Gex 4, et on pourra tirer un très grand parti de cette bonne créature .

Toute cette abominable affaire m'intéresse tous les jours de plus en plus . J'embrasse de tout mon cœur monsieur Debrus .

V. »

1 Louis est l'aîné des fils Calas qui s'était converti au catholicisme . V* qui ne l'aimait pas venait peut-être de recevoir son Mémoire justificatif, 1762 ; le même avait publié précédemment une Déclaration , datée « A Toulouse, ce 2 décembre 1761. » Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Calas

et : http://www.justice.gouv.fr/histoire-et-patrimoine-10050/proces-historiques-10411/laffaire-calas-22774.html

2 Joseph-Mathieu de Lassalle est le seul membre du parlement de Toulouse qui eût publiquement soutenu Calas ; les Observations pour le sieur Jean Calas, la dame de Cabibel, son épouse, et le sieur Pierre Calas, leur fils, 1762 , signées « Duroux, fils » (voir page 72 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k10406841.r=&rk=429186;4 ) sont en réalité de lui .

3 Le dialecte languedocien .Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Occitan

4 à Gex ajouté par V* entre les lignes .

Écrire un commentaire