Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2017

La crainte de déplaire est l'éteignoir de l'imagination

... Qu'elle soit poétique ou humoristique, l'imagination tend à se retrouver sous la chape de plomb de la bienséance, du politiquement correct portés à leur comble .

 * Eteignoir = petit instrument creux en forme d'entonnoir pour éteindre la bougie ou la chandelle .

Mme Marlène Schiappa correspond tout à fait à la définition ; je vous laisse imaginer tout ce que vous voulez à propos "d'instrument  creux" et de "chandelle", vous êtes assez grands maintenant  .

Peur de déplaire au président , et sa Grande Cause du Quinquennat pour l'égalité femmes-hommes ? L'animateur Tex n'en est pas encore là , ce qui fait que Mme Schiappa, qui elle en est déjà là, demi ministre imbue de sa personne (secrétaire d'Etat en charge de l'Egalité entre les hommes et les femmes, titre ronflant s'il en est ! ) , pourfendeuse de moulins à vent, lâche les chiens et tempête contre l'animateur , dangereux exemple pour la jeunesse se permettant une blague éculée jugée sexiste .

 A ce rythme, mettons tout de suite un policier derrière chaque humoriste et chaque romancier,  la vente d'anti-dépresseurs va reprendre  !

 Résultat de recherche d'images pour "La crainte de déplaire est l'éteignoir de l'imagination"

Propos : sexistes ? anti-polonais ? pro-alcooliques ? géniaux ?

 

 

« A Jacob Vernes

20è janvier 1763 1

Je suis ravi mon cher Rabbi de l'intérêt que vous prenez à la chose . Je sens bien que je marche sur des charbons ardents . Il faut toucher le cœur, il faut rendre l'intolérance absurde, ridicule et horrible ; mais il faut respecter les préjugés . Il est bien difficile en montrant les fruits amers qu'un arbre a portés, de ne pas donner lieu de penser que l'arbre ne vaut rien . On a beau dire que c’est la faute des jardiniers, bien des gens sentent que c'est à l'arbre qu'il faut s'en prendre . Au reste il y a dans le contrains-les d'entrer de Bayle 2 des choses beaucoup plus hardies . À peine s'en est-on aperçu parce que l'ouvrage est long et abstrus . Ceci est court et à la portée de tout le monde . Ainsi je dois être plus circonspect . J'ai beaucoup ajouté, beaucoup retranché, corrigé , refondu . La crainte de déplaire est l'éteignoir de l'imagination . Il faudrait que vous vinssiez rallumer la mienne avec votre ami . Nous tiendrions ensemble un petit conciliabule de tolérance . Je voudrais qu'en inspirant la modération l’ouvrage fût modéré .

Gardez-moi un profond secret mes frères . Il ne faut pas que mon nom paraisse . Je n'ai pas bon bruit .

Tenez, voilà un petit chapitre pour vous amuser . Renvoyez-le, ou plutôt rapportez-le et raisonnons . »

1Manuscrit olographe, sauf la date , avec mention « Reçu le 21è de janvier 1763 » . L'édition de Kehl date du 2 à cause d'une tache sur la copie Beaumarchais .

Écrire un commentaire