Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2018

moi je vous écris le dimanche de Pâques

... mais je ne vous ferai pas un discours se terminant par urbi et orbi .

 Résultat de recherche d'images pour "poisson d'avril lyon"

Lâché par une cloche

 

 

« A Jean-François Marmontel

[3 avril 1763] 1

Vous m'écrivez, mon cher ami, le dimanche des Rameaux et moi je vous écris le dimanche de Pâques . Laissez-moi faire, je me charge de faire entendre raison aux personnes dont vous parlez . Vous moquez-vous du monde de m'envoyer votre Poétique 2 par les frères Cramer ? Je ne l'aurai que dans un mois . Je suis très sûr qu'il y a des choses excellentes, je veux la citer dans le commentaire de notre père Pierre 3, cela ne sera peut-être pas inutile pour nos desseins académiques 4 . On imprime notre père à force, il n'y a pas un moment de temps à perdre, envoyez-moi je vous prie votre Poétique par poste, contresignée le généreux Bouret ; je suis bien aise que notre ami Pompignan inspire la joie à sa famille, mes respects je vous prie à sa belle-sœur qui ne rit point par oubli . Où demeurez-vous ? Que faites-vous ? Aimez- moi toujours .

Je suis toujours un peu quinze-vingts .

V. »

1La date est fixée par la première phrase, la lettre de Marmontel n'étant pas connue .

2 A ce propos voir lettre du 2 mars 1763 à Marmontel : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2011/03/01/e...

3 V* s'arrangea en effet pour introduire une référence à un « ouvrage [de Marmontel] rempli de goût, de raison et de science » dans les notes sur Pulchérie .

Écrire un commentaire