Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2018

Il est bien singulier qu'une lettre adressée à un secrétaire d'un ministre ne lui parvienne pas

... Du coup, le président de la république doit se rendre en personne sur le terrain , au contact d'énervés grévistes et autres mécontents de tout poil .

Signalons au passage que les ZADistes de NDDL se dispensent de tout courrier et préfèrent la manière forte, manière de voyous, plutôt que de suivre la voie légale qui leur est offerte ; je serai curieux de voir leurs réactions quand des sans-foi-ni-loi viendront à leur tour s'installer en force sur leurs terres mal acquises .

Image associée

Utile, mais est-ce bien toujours nécessaire ?

 

 

« A Philibert-Charles-Marie Varenne de Fénille, Secrétaire 1

de Mgr le Contrôleur général

à Paris

Aux Délices 29è avril 1763

Assurément, monsieur, je vous ai répondu et j'ai glissé même des vers dans ma réponse 2, en trouvant les vôtres fort jolis, et en étant fort honteux des miens . J'ai adressé la lettre de la même manière que celle-ci . Elle n'était pas de mon écriture . J'étais alors presque aveugle , et à présent je ne suis que presque borgne . Voilà deux paquets sur lesquels je présume que la poste m'a fait quelques infidélités . Il serait bon de s'en instruire . Il est bien singulier qu'une lettre adressée à un secrétaire d'un ministre 3 ne lui parvienne pas . Ma lettre ne valait pas la peine d'être interceptée . Je vous demande en grâce d'aller aux informations . Votre très humble et très obéissant serviteur

V.

La lettre était de cette écriture-ci . »

2 Cette lettre ne nous est pas parvenue .

3 Jean-François-Claude Perrin de Cypierre, baron de Chevilly, intendant d'Orléans : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_intendants_de_la_g%C3%A9n%C3%A9ralit%C3%A9_d%27Orl%C3%A9ans

 

Écrire un commentaire