Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2018

Considérez encore que tous les personnages mourraient, et qu’il faut bien au moins qu’il en reste un, n’importe lequel. Mais c’est le plus coupable qui s'est sauvé ? Oui !..., c’est ainsi que la Providence est souvent faite, et j’en suis bien fâché

... Je ne peux manquer ici de penser à Donald Trump dont l'égo l'amène à retourner vite fait chez lui, faute d'avoir des arguments valables à exposer à ses contradicteurs . Beau courage en vérité ! il part comme un roquet, la queue entre les pattes .

 America first ? first pour se barrer, oui .

 

 

A Charles-Augustin Ferriol, comte d'Argental

et à

Jeanne-Grâce Bosc du Bouchet, comtesse d'Argental

13 juin [1763]

Mes divins anges j'ai reçu le paquet de Mme la duchesse d'Anville . J'écris à M. des Parcieux 1 et je souhaite au gouvernement l'honneur et la gloire d'exécuter le projet d'un académicien aussi habile que bon citoyen . Votre projet d'établir les feuilles de MM. Arnaud et Suard 2 est celui de saint Michel d'écraser le diable . Vous pensez bien que je servirai avec zèle dans votre armée . Si M. le duc de Praslin veut seulement favoriser la bonne volonté de quelques directeurs des postes qui m'enverront les nouveautés d'Angleterre, d'Italie et d’Allemagne, moyennant une petite rétribution, je fournirai exactement votre armée, et les deux chefs rédigeront à leur gré tout ce que je leur ferai parvenir . Je m'instruirai, je m'amuserai, je vous servirai . Rien ne pouvait m'arriver de plus agréable .

C’est monsieur le contrôleur-général 3 qui a fait graver Tronchin . C’est lui qui donne ces estampes et c’est lui faire plaisir de lui en demander. Je ne crois pas qu’il fasse graver messieurs de la grand’chambre, ni que messieurs fassent la dépense de son portrait : on siffle sa pièce 4, mais je ne l’en crois pas l’auteur. Pour celle d’Olympie, il est bien difficile d’exécuter l’idée que vous approuvez, et que je n’ai proposée que comme nouvelle, et non comme heureuse. Songez qu’Antigone étant mort, rien ne pourrait plus alors empêcher Olympie de se faire religieuse . Le pontife n’aurait plus à craindre le combat des deux rivaux dans le temple ; et s’il craignait la violence de Cassandre, il démentirait son caractère . Le théâtre serait trop vide, la fin trop maigre. Olympie, entre les deux rivaux, forme un bien plus beau spectacle qu’en se trouvant seule avec Cassandre ; et c’est peut-être quelque chose d’assez heureux d’introduire devant elle les deux princes, obligés tous deux de respecter celle qu’ils veulent enlever, et réduits à l’impossibilité de troubler la cérémonie. La mort d’Antigone ne peut jamais faire un grand effet. Ce n’est pas un tyran dont la mort soit nécessaire pour mettre deux amants en liberté, et ce n’est guère que dans ce cas que le spectateur aime la mort d’un personnage odieux. Antigone mort ne serait qu’un personnage de moins au cinquième acte. Considérez encore que tous les personnages mourraient, et qu’il faut bien au moins qu’il en reste un, n’importe lequel. Mais c’est le plus coupable qui s'est sauvé ? Oui . Par ma foi, mes anges, c’est ainsi que la Providence est souvent faite, et j’en suis bien fâché.

En attendant que je débrouille mes idées, voici une Zulime pour M. de Thibouville-Baron 5. Cette Zulime me paraît assez rondement écrite ; c’est tout. J’ai peu d’enthousiasme pour mes ouvrages, mes anges ; je n’en ai que pour vous.

A l'égard de Mlle Clairon si les frères Cramer débitent avec quelque avantage le tome d'Olympie, de Zulime et du Droit du seigneur 6 il faudra bien qu'ils fassent un présent . Mais peut-être pour assurer le débit du livre il faudra faire jouer ces pièces . Mes anges feront comme ils le jugeront à propos . Ils sont les maîtres, et je suis bien honteux de leur soumettre un si petit empire . »

1 Sur le physiocrate Deparcieux, voir lettre du 5 janvier 1763 à d'Argental : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2017/11/15/il-faut-qu-il-mette-du-vin-dans-son-eau.html

2 Sur la Gazette littéraire d'Europe, voir lettre du 23 juin 1763 à d'Argental ; la « feuille » est la Gazette littéraire de l'Europe et la « gazette » est la Gazette de France dont Arnaud est un des éditeurs .

3 Bertin .

4 Ses édits .

5 Surnom donné par Voltaire au marquis de Thibouville, qui jouait fort bien les rôles tragiques.

Écrire un commentaire