Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2018

me dire s'il est vrai qu'on soit assez absurde au parlement de Toulouse pour reconnaître des quarts de preuve, des huitièmes de preuve

...Ce genre de folie défiant  la vérité au dix-huitième siècle semble être encore en vigueur à l'Assemblée nationale et au Sénat aujourd'hui, dès lors que dans l'affaire Benalla on cherche stupidement des commencements de preuves de la culpabilité du président de la république et de ses ministres . A ce train là, peut-on dire que les millions d'électeurs d'Emmanuel Macron détiennent chacun un millionième de responsabilité et doivent en répondre eux aussi  ? Et eux-aussi devront-ils démissionner ? et comment ?

Nous avons bien en France l'opposition la plus ridicule du monde, elle me semble aussi passionnante  que les tabloïds de tous bords . Allez ! je repars en vacances à Groland -plage .

 Résultat de recherche d'images pour "absurdie"

 

 

 

« A Charles Manoël de Végobre

à Genève

A Ferney 6è auguste [1763]

Je présente mes très humbles obéissances à monsieur de Végobre . Je le supplie de me dire s'il est vrai qu'on soit assez absurde au parlement de Toulouse pour reconnaître des quarts de preuve, des huitièmes de preuve 1, de façon que quatre ouï-dire d'un côté, et huit bruits populaires de l'autre fassent deux preuves complètes, et tiennent lieu de deux témoins oculaires ?

On m'assure qu'on est assez barbare en Septimanie pour admettre cette jurisprudence, et que c'est l'excuse du parlement de Toulouse .

Si monsieur de Végobre n'est pas instruit de cette horreur, je le supplie de s'en informer à Toulouse, et de vouloir bien me faire part de ce qu'on lui aura répondu .

V. »

Écrire un commentaire