Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2019

l'abbé de Châteauneuf me disait : mon enfant, laissez crier le monde

...

 

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

22è juin 1764

Mon cher frère, encore une fois, plus j'y pense, moins j'imagine que le roi de Pologne veuille tous ses exemplaires . Il faudrait avoir une cinquantaine d'yeux pour lire 25 Corneille . Le roi de Pologne n'en a que deux comme moi, et encore ne sont-ils pas meilleurs que les miens . J'ai l'honneur d'être affligé de la vue comme lui . J'espère que M. Hulin se contentera du paquet qui est chez M. de Laleu, et que nous pourrons donner des Corneille aux gens de lettres . Frère Cramer n'en a pas assez tiré ; il s'est cru obligé de faire la petite édition des Commentaires pour les libraires de Paris 1; mais comme il se trouve que cette petite édition ne se rapporte point aux pièces de Corneille telles que les libraires de Paris les ont imprimées, par conséquent elle devient inutile . Tout cela ne paraît pas trop bien entendu .

Quoi qu'il en soit, mon cher frère, je crois que vous devez toujours garder vos exemplaires aussi bien que le petit billet pour M. Hulin . Je vous ai déjà mandé que j'avais écrit à M. Hulin par M. d'Argental . Je l'ai prié de faire retirer le paquet chez M. de Laleu pour le roi de Pologne ; et voici un autre billet pour M. de Laleu que je vous supplie de lui faire tenir . Vous voilà plus chargé des affaires du Parnasse que de celles du vingtième .

Ce M. Blin de Sainmore, vous dis-je, m'a écrit une belle lettre très bien raisonnée sur les pièces admirables de Racine , et sur les scènes imposantes de Corneille . Il y a quelque soixante ans que l'abbé de Châteauneuf me disait : mon enfant, laissez crier le monde, Racine gagnera tous les jours et Corneille perdra .

Pardonnez-moi encore une fois mes importunités, et permettez que je mette les trois lettres ci-jointes dans votre paquet .

Écr l'inf. »

Écrire un commentaire