Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2019

j'ai rompu, Dieu merci, tout commerce avec les rois

... On croirait entendre Boris Johnson ! Queenexit , en attendant le Johnsexit (vous le lisez comme vous le sentez, "John s'excite" si vous voulez ), qui ne devrait pas  tarder  .

 

 

« A Élie Bertrand, Premier pasteur de l’Église française, membre de plusieurs

académies

à Berne

24 auguste 1764 à Ferney

Mon cher philosophe, j'ai rompu, Dieu merci, tout commerce avec les rois, ainsi je me trouve dans l'impuissance de servir votre parent . C'est la première fois qu'il m'arrive de me repentir de ma philosophie . Heureusement je prévois que vous n'aurez nul besoin de mon secours ; M. de Kat 1 est à portée de vous rendre service , et vous ne manquerez pas d'attestations de vos compatriotes . Un homme de votre nom ne peut être que très bien reçu . Plaignez-moi de vous être inutile, et conservez-moi une amitié qui est très utile à l'agrément de ma vie .

V[oltai]re. »

1 Cart, secrétaire de Frédéric II .

Écrire un commentaire