Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2020

L’avertissement qu'il a envoyé à l'ambassadeur de Prusse n'a été dicté que par le respectueux attachement qu'il éprouve toujours

.... A condition que le il soit elle, et cette elle Angela Merkel, nous avons le scénario d'une démission fermement demandée , avec dans l'ordre :

https://www.20minutes.fr/monde/2714115-20200208-extreme-droite-angela-merkel-congedie-membre-gouvernement

puis :

https://www.20minutes.fr/monde/2714143-20200208-allemagne-dirigeant-thuringe-elu-voix-extreme-droite-demissionne

Didier Gailhaguet  n'a pas eu la même élégance, trainant des pieds à outrance, jouant à la victime, et se muant en accusateur, avant de se démettre ; il me fait penser à M. Barbarin, --évêque de son état--; tous deux ne méritant pas leurs titres pompeux, au vu de leur inactivité pour réprimer les auteurs d'abus sexuels . Triple boucle piquée ! et chute ...

 

 

« A Friedrich Wilhelm von Thulemeier 1

[vers le 10 décembre 1764] 2

[Aucun libraire français ou suisse n'oserait imprimer la correspondance dont le roi de Prusse l'a honoré . L’avertissement qu'il a envoyé à l'ambassadeur de Prusse n'a été dicté que par le respectueux attachement qu'il éprouve toujours pour Sa Majesté .]

2 Les détails donnés sur cette lettre sont empruntés à une lettre de Thulemeier à Frédéric II, en date du 21 décembre 1764, citée par Koser-Droysen , III, 115.

Écrire un commentaire