Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2020

La reine a bu, dit-on , à sa santé, mais ne lui a point donné de quoi boire

... Chère Elisabeth the Second, vous êtes bien dure avec votre petit-fils américain, votre fils Charles the None est désormais obligé de renflouer les caisses de son fils indigne . Haro sur Harry , et ... Megan, of course!

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

27è mars 1765

Mon cher frère, je ne sais si vous avez reçu un petit paquet adressé par Lyon à M. Gaudet, avec une seconde enveloppe pour vous . Vous recevrez incessamment un petit ballot pour M. Delahaye 1, fermier général , qui est venu ici mettre sa femme entre les mains de M. Tronchin .

M. d'Argental doit avoir actuellement l’objet de l'inimitié d'Omer . Je ne crois pas qu'il prenne plus de deux ou trois exemplaires pour lui ; tout le reste est pour vous et vos amis . Vous avez dû trouver dans mes paquets fraternels des lettres pour M. de Chimène . En voici encore une que je dois à M. Blin de Sainmore . Voilà un compte fidèle ; parlons à présent d'affaires .

Le mémoire de Sirven que vous devez avoir reçu n'est point à la vérité signé de lui, mais il est écrit de sa main . Il n'y a qu'à renvoyer la dernière page qui est numérotée, je la lui ferai signer à Gex par-devant notaire . Nous verrons s'il y a lieu de demander l'attribution d'un nouveau tribunal . La sentence par contumace qui condamne toute la famille, a été confirmée par le parlement de Toulouse . Il est à présumer que si cette pauvre famille va purger la contumace à Toulouse, elle sera rouée , ou brûlée, ou pendue par provision, sauf à tâcher de les faire réhabiliter au bout de trois années . Je crois qu'il serait bon que vous eussiez la bonté de faire parvenir ma lettre sur les Calas et les Sirven, contresignée, à M. Rousseau, directeur du Journal encyclopédique à Bouillon . Ce Rousseau là n'est pas comme celui de la montagne . Faites-m'en parvenir aussi je vous en supplie, deux exemplaires .

Hélas ! Mon cher frère, ces petites grenades qu’on jette à la tête du monstre, le font reculer pour un moment, mais sa rage en augmente , et il revient sur nous avec plus de furie . Les honnêtes gens nous plaignent quand l'hydre nous attaque, mais ils ne nous défendent pas comme Hercule . Ils disent, pourquoi osaient-ils attaquer l’hydre ?

Je viens de lire Le Siège de Calais ; l'auteur est mon ami ; je suis bien aise du succès inouï de son ouvrage, c'est au temps à le confirmer .

Voici encore une petite lettre pour Mme Calas . Est-ce que je n'aurai pas le plaisir de la féliciter de la pension du roi ? Est-ce que la lettre des maîtres des requêtes aurait été inutile ? La reine a bu, dit-on , à sa santé, mais ne lui a point donné de quoi boire . Gémissons , mon cher ami, et en gémissant écrasons l'infâme . »

1 Ce nom n'apparait pas dans les registres de Tronchin .

Écrire un commentaire