Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2020

Il y a bien des choses dans ce monde qui n'adoucissent pas l'humeur

... Comme ce projet de loi réprimant la glottophobie ! Faut-il être assez abruti pour ajouter de l'inutile au superflu de nos lois pléthoriques ! Je mets l'accent là dessus .

Même le bon sens est confiné, black(a)outé dans notre nation de clochemerles .

https://www.francetvinfo.fr/societe/cela-a-fait-rire-toute-la-salle-ces-francais-victimes-de-glottophobie-la-discrimination-par-l-accent_4185225.html

Peuchère», «dégun»... Parlez-vous le français du Sud?

Pour info : https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/expressions-francaises/2019/02/18/37003-20190218ARTFIG00013-peuchere-degun-parlez-vous-le-francais-du-sud.php

 

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

12è juillet 1765 à Genève

Je ne vous écris qu'un mot, mon cher philosophe, parce que je me flatte que vous pourrez être parti pour Genève quand ma lettre sera arrivée à Paris . Mais si vous y êtes encore, je vous prie de vouloir bien faire cacheter la lettre ci-jointe 1 . C'est une réponse que je fais à M. Thieriot ; il change si souvent de logis que je ne sais plus sa demeure . Je soupçonne pourtant qu'il est gîté encore auprès de l'Arsenal . Je prends à tout hasard la précaution de mettre sur l'enveloppe que votre commis ou votre secrétaire peut l'ouvrir, en cas que vous soyez parti, et je le prie de faire parvenir par la petite poste à M. Thieriot , la lettre qui est pour lui .

Je vous attends , mon cher ami, avec une belle impatience . Nous verrons si le voyage adoucira vos amygdales . Il y a bien des choses dans ce monde qui n'adoucissent pas l'humeur . J'aurai du moins la consolation avec vous d'en parler . Vous savez que c'est presque la seule qui reste . Je vous embrasse et je vous attends . 

V.»

Écrire un commentaire