Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2017

Le bonheur n'est ni dans les hôtelleries d'Allemagne, ni dans les antichambres des empereurs, ni dans les antres enfumés des procureurs et des avocats

... Il est sur scène, comme ici, amour et amitié d'abord : http://concert.arte.tv/fr/awa-ly-au-festival-au-fil-des-voix

 Résultat de recherche d'images pour "awa ly"

 Musique comme je l'aime , une voix vraie et rare , que demander de plus ?

 

 

« A Charlotte-Sophie von Altenburg, comtesse Bentinck, née comtesse d'Oldembourg

Au château de Ferney pays de Gex

en Bourgogne par Genève 5è mars 1762

Il y a environ un an, madame, que je n'ai reçu d'autre lettre de vous, que celle dont je suis honoré aujourd’hui, en date du 8 février 1.

Vous savez combien j'ai toujours plaint votre situation . Ma sensibilité redouble avec vos chagrins . En vérité, madame, il est temps de finir vos malheurs, et vos courses . Le bonheur n'est ni dans les hôtelleries d'Allemagne, ni dans les antichambres des empereurs, ni dans les antres enfumés des procureurs et des avocats .

Puissiez-vous retrouver auprès de madame votre mère un peu de ce repos que vous avez perdu ! Si par hasard vous étiez aussi mécontente de l'Ost-Frise, que vous l'avez été de Berlin, de Vienne, et de La Haye, je prendrais la liberté de vous offrir un château assez logeable pour vous , et pour tout votre monde . La terre est entièrement libre, et ne serait point saisie par le roi de Dannemarck . Il n'y a guère de terre plus libre en Europe ; elle a un assez beau jardin, et vous y auriez toutes les commodités de la vie . Cela vaudrait un peu mieux que Montriond .

Vous seriez d'ailleurs à portée des personnes pour qui vous nous intéressez , et que vous avez mises à Tubinge . Mais il n'y a pas d'apparence que vous vous sépariez d'une mère aussi respectable et tendre que la vôtre .

Tout ce que je puis vous dire, madame, c'est que je suis entièrement à vos ordres . Mme Denis partage mes sentiments ; comptez sur nous comme sur vos vrais amis ; et agréez mon tendre respect .

V.

Je ne peux écrire de ma main étant assez malade . »

1 Cette lettre ne nous est pas parvenue .

 

Écrire un commentaire