Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2017

Je suis très affligé de ce contretemps . Nous en parlerons, et nous verrons quel parti on pourra prendre

... "Détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux", excusez du peu, ma chère Pénélope, on vient de me rappeler que , contrairement à ce que j'ai déjà affirmé, je  vous ai payée dès 1982 et non pas 1986, mais où avais-je la tête ô ma bien aimée . Evidemment, comme il y a prescription, je m'en fiche comme de ma première sortie de route , je suis un rebelle, vous savez, -golden boy, mais rebelle, oui . Dès que je ne suis pas élu, on en discute ; rendez-vous au manoir fin avril .

Fanfoué Fillon

 Image associée

How shocking ! Pénélope en apprend -encore- de belles .

 

 

« A Gabriel Cramer

23è [mai 1762] 1

Quand je renvoyai [à monsieu]r Cramer la lettre qui avait été apportée avec les autres, arrivée par la poste, je ne pouvais pas deviner qu'elle fut de M. Corneille . Je suis très affligé de ce contretemps . Nous en parlerons, et nous verrons quel parti on pourra prendre .

Les banquiers de Genève, chargés de payer les souscriptions de Dannemarck, sont venus me trouver, et n'ont voulu payer qu'à moi . Je leur ai donné un billet par lequel ils pouvaient payer à messieurs Cramer, ils ont ordre de payer ce qu'on demandera . Il est au choix de messieurs Cramer de recevoir la moitié, ou le total, peut-être le total est-il plus convenable, attendu les évènements qu'on peut craindre pour le Dannemarck ; les banquiers sont M. Mussard et compagnie . »

1 La date est confirmée par une mention dans le grand-livre des Cramer et par la situation militaire en Europe du nord .

 

Écrire un commentaire