Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2019

au cas que la première ne soit pas jugée convenable

... une seconde évaluation des élèves sera faite en CM2, tout comme je l'ai faite en mon jeune âge, sans état d'âme

 https://www.lepoint.fr/societe/les-evaluations-en-cp-sont...

Où est le problème , enseignants de tous bords, je vous le demande ? Je crains bien que les mauvais résultats ne reflètent que votre pauvre et bordélique formation , qui n'a d'égale que votre aptitude à la récrimination syndicale .

Quant à ceux qui craignent de stresser leurs chères têtes blondes, qu'ils se rassurent , cette épreuve n'est que de la gnognote comparée à la privation (justifiée) de jeux vidéo .

 

 

« A Gabriel Cramer

[janvier 1764 ?]

M. le professeur Tronchin m'ayant dit qu'il y avait quelque chose à changer dans l'article qui doit être mis dans la Gazette, voici le double d'une déclaration que je supplie monsieur Cramer de vouloir bien faire insérer, au cas que la première ne soit pas jugée convenable . Je me flatte qu'il me fera l'amitié d'avoir l’œil sur cette petite affaire qui est pour moi très importante . Je lui demande la lettre de M. Le Bret, j'attends le Corneille . Toute la maison lui fait les plus tendres compliments. »

Écrire un commentaire