Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2019

Non seulement il faut crier, mais il faut faire crier les criailleurs en faveur de la vérité

... Et mettre en taule les casseurs, sans circonstances atténuantes .

Gilets jaunes, au bout de tant de temps , manifestation après manifestation, vous ne pouvez ignorer que vous êtes complices des Black blocs ; même si ce n'est pas votre but premier, avouez, que dans le fond, vous n'êtes pas mécontents qu'on s'en prenne à l'autorité publique que vous rejetez, et aux biens que vous désireriez avoir  .

Quant aux geignards parlementaires qui se plaignent du manque d'attention des policiers à leur égard, et que les gaz lacrymogènes sont exagérés, je dis "shut up, mouchez vos nez sales, et rentrez chez vous".

Résultat de recherche d'images pour "blacks blocs gilets jaunes"

Délinquants en action ! Impunis .

 

« A Etienne-Noël Damilaville

29è septembre 1764 1

Votre fidèle frère recommande toujours à son cher frère de détruire l'opinion aussi dangereuse qu'erronée que je peux avoir quelque part à l'infernal Portatif . Non seulement il faut crier, mais il faut faire crier les criailleurs en faveur de la vérité . Rien ne serait d’ailleurs plus dangereux pour l'Encyclopédie que l'imputation d'un Dictionnaire philosophique à un homme qui a travaillé quelquefois pour l'Encyclopédie même . Cela réveillerait la fureur des Chaumeix, et le journal chrétien ferait beau bruit . Je me flatte que Protagoras me défendra vivement contre la calomnie .

Est-il vrai que l'archevêque de Paris revient à Conflans ?2 Il fera peut-être un mandement contre le Portatif pour s'amuser, mais il n'amusera pas le public .

Je ne peux avoir sitôt le recueil que je vous avais promis 3, mais est-il possible qu'il ne vienne rien de Paris dans ce goût ? Vos prophètes sont muets, les oracles ont cessé 4. Il y a trop peu de Meslier, trop peu de sermons, et trop de fripons .

Je vous prie de m'envoyer des remarques imprimées depuis peu sur l'Encyclopédie, en forme de lettres 5. C'est apparemment le secrétaire de l'envie qui a fait cet ouvrage . Mandez-moi si on daigne y répondre, et s'il serait à propos que les héritiers de Guillaume Vadé s'égayassent sur cet animal, quand ils n'auraient rien à faire ?

Thieriot est-il grand vicaire de Cambrai ? Il me paraît qu'il justifie un peu ce qu'a dit Jean-Jacques .

J'embrasse tendrement mon frère .

Écr l'inf . »

1 L'édition de Kehl , suite à la copie Beaumarchais, amalgame des versions abrégées de cette lettre et de celle du 1er octobre 1764, le tout daté du 29 septembre 1764 .

A la date du 27 septembre, on lit dans les mémoires secrets : « M. de Voltaire , suivant son usage, persifle le public et désavoue le Dictionnaire philosophique . Voici une anecdote à ce sujet, que nous tenons du sieur Cramer, son imprimeur à Genève, et qui est à Paris . Il nous a conté qu'il avait écrit […] une lettre à M. de Voltaire, dans laquelle , en lui rendant compte de ce nouveau livre dont on parlait à Paris, fort scandaleux, fort connu, fort couru, et très bien fait, au dire des connaisseurs, il ajoutait qu'on le lui attribuait, qu'il le priait en conséquence de vouloir bien lui en envoyer un exemplaire . M. de Voltaire lui a répondu qu'il [en] avait […] ouï parler […] qu'il désirait , ainsi que M. Cramer , très ardemment l'avoir ne sa possession ; qu'il lui demandait en grâce de lui en procurer la lecture, dès que ce livre tomberait entre ses mains . M. Cramer a riposté […] qu'il avait fait voir sa lettre à tout le monde, suivant ses intentions qu'il présumait […] qu'actuellement que la farce était jouée, il le suppliait de nouveau très instamment de lui envoyer un exemplaire de cet ouvrage ? »

Et le 26 septembre 1764, Montpéroux écrit au duc de Praslin , de Genève , que la bourgeoisie a marqué' «  tant d'indignation contre cet ouvrage » que le conseil n’avait pu que le condamner « comme téméraire, impie, scandaleux, destructif de la Révélation » et qu'il avait en conséquence été « lacéré et brûlé par l’exécuteur de la haute justice devant la porte de l'Hôtel de Ville »

2 Voir lettre du 27 janvier 1764 à d'Argental : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2019/02/02/e... . Il a en effet quitté la Trappe .

4 Rappel de Milton , Hymn on the morning of Christ's nativity

Vers 173- 180 de https://www.poetryfoundation.org/poems/44735/on-the-morning-of-christs-nativity

The Oracles are dumb;

No voice or hideous hum

Runs through the arched roof in words deceiving.

Apollo from his shrine

Can no more divine,

With hollow shriek the steep of Delphos leaving.

No nightly trance or breathed spell

Inspires the pale-eyed priest from the prophetic cell.

Les oracles sont muets, aucune voix ni murmure horrible ne passe en mots trompeurs à travers la voûte du toit . Apollon de son autel ne peut plus vaticiner avec des cris caverneux s'échappant de escarpement de Delphes . Plus de transe puissante, d'incantation exhalée inspirant le prêtre aux yeux pales dans sa cellule prophétique .

On disait que les oracles antiques s’étaient tus à la venue du Christ .

5 Jean Saas : Lettres sur l'Encyclopédie, pour servir de supplément aux sept volumes de ce dictionnaire : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9626805h

Et voir : https://encyclopedie.uchicago.edu/node/160

Écrire un commentaire