Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2020

Je voudrais ne vous entretenir jamais que d'écraser l'infâme

... A tous ceux qui hurlent à la perte de liberté et la mainmise de l'Etat via une application de surveillance informatique, je dis "bandes d'ânes batés, râleurs sans cervelle" de quoi avez-vous peur, vous qui à longueur de temps postez vos scories de vies banales pour signaler vos hauts faits [sic], au monde entier ? Votre inutilité est donc  respectable parce que venant de vous ? Vous êtes bien abrutis pour croire que vous êtes libres, vous qui ne savez plus vivre sans votre dose de médiatisation, contrôlés par vos fournisseurs d'accès qui vous/nous écrêment .

En est-il quelques-uns qui savent encore réfléchir, ou est-ce une espèce en voie d'extinction ? Qui comprend le combat de Voltaire et de ses émules ?

 

Voltaire, écraser l'infâme: Amazon.fr: Borel, Jean-Baptiste ...

https://www.amazon.fr/Voltaire-%C3%A9craser-linf%C3%A2me-...

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

[vers le 25 janvier 1765] 1

J'ai été obligé d'envoyer mon exemplaire de Corneille à l'Académie française . Le négligent frère Gabriel n'en a plus . J’ai fait partir le mien par la diligence de Lyon , adressé à M. Duclos ; il sera probablement à la chambre syndicale . Pouvez-vous avoir la bonté de le faire retirer par l'enchanteur Merlin, qui le présentera à M. Duclos ? Vous savez que M. de Laleu rembourse tous ces petits frais . Je vous demande bien pardon de vous parler de ces guenilles . Je voudrais ne vous entretenir jamais que d'écraser l'infâme, et de ma tendre amitié pour vous .

Si vous voyez M. Le Clerc de Montmercy 2, je vous prie de lui faire de ma part les plus tendres compliments . »

1 L'édition Clogenson fond cette lettre avec celle du 5 février 1765 ; Cayrol place ce texte en février, alors qu'elle est manifestement contemporaine de celle du 25 janvier 1765 : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2020/04/08/dechainez-des-dogues-d-angleterre-contre-le-monstre-qu-il-faut-assaillir-de.html

Écrire un commentaire