Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2020

c'est le pays de Candide, c'est le pays des gros moutons rouges

... Où voulez-vous que ce soit ? En Chine bien sûr !

Grosse Peluche Mouton Originale Mopp Toddel Beasts

 

« A Etienne-Noël Damilaville

A Rolle, pays de Vaud,

près de Genève, 28è mai 1765

J'achevais, mon cher ami, de prendre les eaux en Suisse, où j'ai encore acheté un petit domaine, lorsque je reçus votre paquet pour M. Tronchin . Je le lui envoyai sur-le-champ ; je vous en donnai avis par un petit billet écrit à la hâte, et que j'ai mis dans une lettre à M. d'Argental . Je vois que votre mal de gorge est opiniâtre . Je vous répéterai ici que les grands médecins ne guérissent pas de loin, et qu'ils ont bien de la peine à guérir de près . En vérité les maladies ne se traitent guère par lettres . Dès que j'aurai la réponse de l'oracle de Genève je vous la ferai parvenir .

Sirven prend le parti d'aller lui-même à Toulouse chercher l'arrêt et les pièces dont M. de Beaumont a besoin pour consommer son entreprise généreuse . Il dit qu'il fera agir ses amis et qu'il saura se mettre à l'abri de tout . Ce pauvre homme et sa famille me fendent le cœur . Ils sont beaucoup plus malheureux que ne le sont aujourd'hui les Calas . Qu'il est beau, mon ami, de faire du bien, et que M. de Beaumont va augmenter sa gloire ! Pour moi, je n'ai à augmenter que ma patience . Je paie un peu chèrement l'intérêt de ma petite réputation ; car Dieu merci, il n'y a presque pas de mois qu'on ne fasse courir quelque ouvrage sous mon nom . Vers et prose, on m'attribue tout . Quelque libraire de Hollande a-t-il l'impertinence de m'attribuer un mauvais livre, aussitôt je reçois vingt lettres de Paris et de Versailles, et on veut que j'envoie sur-le-champ ce bel ouvrage que je ne connais pas . Enfin, on va jusqu'à m'imputer je ne sais quelle Philosophie de l'histoire , ouvrage de quelque rabbin, ou tout au moins d'un savant en us et en es . On parle au roi, et on lui dit que je suis très savant dans les langues orientales . J'ai beau protester que je ne sais pas un mot de l’ancien chaldéen, on ne m'en croit pas sur parole ; et si je suis aveugle, on dit que j'ai perdu les yeux à déchiffrer les livres des anciens brahmanes, et même que je suis prêt à faire une secte de Guèbres 1. Il faut me résoudre à être vexé jusqu'au dernier moment .

Mandez-moi, je vous prie, si M. d’Alembert a la pension de M. Clairault . Je verrai Cramer quand je serai à Genève . Je ne sais si c'est lui qui a imprimé le petit ouvrage en faveur de M. l'abbé Arnaud 2. Cet écrit m'a paru un chef-d’œuvre en son genre ; mais j'ai pensé qu'il ne devait réussir qu'à Paris auprès de ceux qui prennent intérêt à ces disputes littéraires . Puisque la paix est faite, Cramer en sera pour ses frais, aussi bien que pour ceux de la nouvelle édition qu'il a faite de Corneille, et qu'il n'aura pas la permission de débiter dans Paris, à cause du privilège des libraires .

Je vous sais toujours de bon gré de cultiver les lettres au milieu de vos occupations de finance . On dit dans les pays étrangers que les finances du royaume vont fort bien ; mais on n'en dit pas autant de votre littérature .

Il a couru des bruits fort ridicules sur M. le duc de Choiseul 3; je crois qu'il s'en moque ; il sait bien qu'il faut laisser parler, non ponebat enim rumores ante salutem 4.

Je fais toujours des vœux pour le succès de sa colonie , car enfin c'est le pays de Candide, c'est le pays des gros moutons rouges ; et je passerai pour un hâbleur si la colonie ne réussit pas . Il y a d'ailleurs quelques-uns de mes bons amis les Suisses qui sont partis pour la Cayenne, c'est encore un nouveau motif pour moi de m'y intéresser .

Adieu , mon cher ami, je suis trop bavard pour un malade . »

1 Y a-t-il ici une première amorce de l'idée qui aboutira à la composition des Guèbres en 1769 ?

2 Voir la lettre du 2 avril 1765 à Cramer : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2020/07/13/nous-ne-laisserons-pas-d-etre-assez-embarrasses-cet-ete-fern-6251377.html

Voir aussi une lettre de Choiseul à Montpéroux du 9 mai 1765 : « J'ai déjà prescrit à M. le lieutenant général de la police de faire arrêter un ballot de ces brochures qui doit avoir été expédié pour Paris, et je souhaiterais fort que vous reçussiez ma lettre assez à temps pour faire supprimer le reste des exemplaires qui n’auraient peut-être pas encore été débités dans Genève ... » ; réponse de Montpéroux le 27 mai 1765 : « Les Observations, etc., ont été effectivement imprimées chez le sieur Cramer où on n'a trouvé que six exemplaires qui ont été saisis[...] . On n'a pas trouvé le manuscrit . Je n'ai pu jeter sur cet ouvrage qu'un coup d’œil, mais je n'y ai pas reconnu le style de M. de Voltaire . »

4 Il ne mettait pas les rumeurs avant le souci de son salut ; Ennius, Annales, XII, ii, 371 .

Écrire un commentaire