Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2016

je me ruine, mais Mme Denis le veut bien

... Mais il y a de la marge, ce qui reste lui suffira largement pour une confortable retraite . Ah ! Mme Denis, quelle chance d'avoir un tel oncle .

Donald Trump peut il dire "Je me ruine, mais Mélania le veut bien" ? ça m'étonnerait diantrement qu'elle ait le droit à la parole , cette grande perche avec un tel époux(vantail) .

 Préservatif Gandalf - Seigneur des Anneaux

Tenez vous le pour dit !

NDLR - Oui, ami(e)s lecteurs/lectrices, ceci est bien un préservatif !

 

 

 

« A Jean-Robert Tronchin

7 septembre [1761]

Avant d'avoir reçu mon compte mon cher correspondant, vous saurez 1° que j'ai tiré sur vous lettre de change de 1800 livres pour payer une Mme Mathieu .

2° que l'ancien premier président de Bourgogne est chez moi ; qu'il a besoin de 20 mille livres et que j'ai la vanité de les lui prêter ,

3° que je dois environ 20 mille livres que je payerai petit à petit en lettres sur vous ,

4° que mon église et mon théâtre sont chers,

5° que je me ruine, mais Mme Denis le veut bien .

Mais pour l'article de M. le premier président de La Marche voici le cas . Il ira incessamment à Lyon . Pourriez-vous avoir la bonté de lui donner de ma part l'argent comptant dont il aura besoin ? et vous lui complèterez ses 20 mille livres en lettres sur Paris . Il vous fera simplement ses billets, et ensuite il s'arrangerait avec moi pour les paiements .

Il y a bien autre chose . Il faudra que je fasse les avances de l'édition de Corneille . Cela ira à 40 000 livres . Les vers sont un objet de commerce plus gros qu'on ne pense . Il n'y a rien à perdre à ces avances ; et ces 40 000 livres se paieront à plusieurs termes .

Si Dieu nous donnait la paix l'édition de Corneille serait une fortune pour Mlle Corneille, mais cette paix me paraît bien éloignée .

Je vous embrasse bien tendrement et vous remercie de même .

V. »

 

Écrire un commentaire