Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2016

vous ne voulez pas lâcher votre scène . C'est bien dommage

... Nicolas le présomptueux, vous n'êtes rien sans un pondeur de discours qui vous donne un peu de valeur ajoutée, vous êtes abrutissant et creux . Vos blagues de beauf', gardez les pour Rachida . Ite missa est .

 Résultat de recherche d'images pour "lacher la scène sarko humour"

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

[vers le 1er novembre 1761] 1

Ah ! Ah ! Quand vous n'écrivez point, frère, c'est pure malice .

Ah ! Ah ! Vieux fou de Crébillon, vous ne voulez pas lâcher votre scène . C'est bien dommage . Vous l'échappez belle .

Qu’est-ce que L'Ami de la vérité ? S'il y a du bon envoyez-le au frère des Alpes .

L'avocat Moreau n'a nulle part au Mémoire historique . M. le duc de Choiseul l'a fait en trente-six heures .

Y a-t-il une relation de l'autodafé de Lisbonne 2? »

2 Dans le Sermon du rabbin Akib qui est daté du 20 novembre 1761, V* cite l'Accordao dos inquisidores contra o padre Gabriel Malagrida jesuita, de Rodrigues Galhardo, qui fut traduit par Pierre-Olivier Pinault , avocat au Parlement de Paris, sous le titre Arrêt des inquisiteurs,ordinaires et députés de la sainte Inquisition, contre le père Gabriel Malagrida, dans l'acte public de foi célébré à Lisbonne le 20 septembre 1761 . Voir page 277-278 : https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Voltaire_-_%C5%92uvres_compl%C3%A8tes_Garnier_tome24.djvu/287

 

Écrire un commentaire