Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2017

Je me flatte, du moins, que j’aurai l’honneur de vous compter un jour au nombre de mes confrères.

... Dira peut-être Fanfoué Hollande au vainqueur du premier tour de cette primaire de gauche , si toutefois il ose encore s'engager, si toutefois les sélectionnés du jour accordent encore quelque crédit à ses dires .

 Afficher l'image d'origine

 Voyez comme il est bon supporter , avec son côté Ravi de la Crêche, accompagné de hooligans qui  ont osé lâcher  leurs déambulateurs .

 

 

« A Jean Capperonnier

30è janvier 1762 aux Délices

J’ai l’honneur de vous renvoyer, monsieur, les petits livres de la Bibliothèque du roi que vous avez bien voulu me prêter pour l’édition des œuvres de Corneille. Je me flatte qu’à la fin de l’année nous présenterons à cette bibliothèque le père de notre théâtre avec des commentaires.

J’aurais bien souhaité que vous eussiez été, monsieur, un des juges de l’Académie à qui j’ai envoyé mon ouvrage ; vous m’auriez éclairé dans les comparaisons que je fais quelquefois du théâtre grec et du théâtre français. Je me flatte, du moins, que j’aurai l’honneur de vous compter un jour au nombre de mes confrères.

En attendant, j’ai l’honneur d’être, avec toute l’estime et toute la reconnaissance que je vous dois, monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur.

Voltaire » 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire