Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2017

Mille respects à vos dames, et bien des remerciements à madame votre mère

... Monsieur Mahomet, prophète auto-proclamé, vous avez créé non seulement une religion d'asservissement supplémentaire, mais aussi un paradis à votre mesure qui devrait plaire au LR et au FN diablement favorisés -qu'Allah-la-land me pardonne -, si j'en crois quelques sourates qui désignent les lauréats de la vie éternelle . Je cite :

"Parmi eux circuleront les éphèbes immortels avec des cratères, des aiguières et des coupes d'un limpide breuvage dont ils ne seront ni entêtés, ni enivrés [...]"

"Les Compagnons de la Droite  seront, parmi des jujubiers sans épines  et des acacias alignés, dans une ombre étendue, près d'une eau courante et de fruits abondants ni coupés ni défendus, couchés sur des tapis élevés au-dessus du sol.

Des Houris que nous avons formées, en perfection, et que nous avons gardées vierges, coquettes, d'égale jeunesse,  appartiendront aux Compagnons de la Droite."

Pas étonnant de la part d'un coureur de désert en plein fantasme, qui connut (bibliquement) une femme mûre et une jeunette . Le coran me rappelle les contes des Mille et une  nuits, en plus grinçant .

Pas étonnant que Fillon et Marine et Dupont-Aignan morpionnent à ce point pour faire partie des élus .

Et vous, gauchistes maudits, circulez, il n'y a plus rien à voir/à boire !

 http://postedeveille.typepad.com/.a/6a01156fb0b420970c01348410d9c1970c-pi

http://www.postedeveille.ca/2010/06/le-sexe-au-paradis-se...

 

 

« A Gabriel Cramer

Voici deux feuilles qui ont besoin toutes deux d'être corrigées , et dont la dernière doit être remaniée . Je les envoie à monsieur Caro ; elles pourront occuper demain samedi ses maudits ivrognes . J'ai un peu confondu tous mes papiers dans notre transmigration de Babylone . Vous êtes supplié de nous dire le numéro de la dernière page de votre manuscrit .

Il est très certain que ce sont les gens de M. le duc de Villars qui nous ont bouché nos trous, et qui ont inondé nos pauvres Délices . Ils nous ont tout cassé, tout brisé, je suis bien aise qu'on le sache pour ma consolation . Mille respects à vos dames, et bien des remerciements à madame votre mère de toutes ses bontés .

4 mars [1762] aux Délices 1 . »

1 L'édition Gagnebin place cette lettre en 1763 ; or une lettre telle que celle du 17 février 1762 à F . Tronchin à propos d’égouts bouchés permet de faire la rectification ; voir : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2017/02/10/1-5909526.html

 

Écrire un commentaire