Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2017

Je ne crois pas que nos philosophes veuillent empêcher nos vignerons et nos laboureurs d'aller à la messe, mais je crois qu'ils voudraient empêcher les honnêtes gens d'être les victimes d'une superstition aussi absurde qu'abominable qui ne sert qu'à enric

...hir des fripons oisifs et à pervertir des âmes faibles .

 

 

« A Antoine-Jean-Gabriel Le Bault

Au château de Ferney 2 avril 1762

Puisque vous avez la bonté, monsieur, d'abreuver notre troupe du Roman comique, je vous supplie de vouloir bien m'envoyer tout ce que pourra contenir la plus énorme charrette . Le vin d'ordinaire des vignes de Mme Le Bault sera pour les assistants et le meilleur s'il vous plait sera pour moi . Une petite futaille de ce meilleur, contenant environ deux cent quarante pintes sera mon affaire .

Imbecilla volet tractari mollius aetas 1.

Je ne crois pas que le curé de Moens tâte de votre bon vin . Ce n'est pas qu'il ne l'aime infiniment, mais il ne mérite que de l'eau du Styx, et il devrait bien aller boire avec votre fripon de curé qui m'a vendu un tonneau de mauvais vinaigre .

L'affaire du roué de Toulouse devient très problématique . On prétend que le fanatisme est du côté de huit juges qui étaient de la confrérie des pénitents blancs . Cinq conseillers qui n'étaient pas pénitents ont absous entièrement l'accusé , les autres ont voulu sacrifier un hérétique . Voilà ce que l'on écrit . Il est après tout fort étrange, qu'un père accusé d'avoir pendu son propre fils soit condamné sur des preuves si légères, que de treize juges il y en ait cinq qui le déclarent innocent . Le testament de mort de l'accusé vaut encore pour le moins trois juges . Enfin cette affaire est épouvantable de part ou d'autre . Je souhaite que votre petite tracasserie avec le roi 2 finisse bientôt et que vous réprimandiez au moins le curé de Moens, car il n'y a pas moyen de le rouer .

Si Calas et les huit pénitents blancs avaient été philosophes, notre siècle ne serait pas déshonoré par ces horreurs . Je ne crois pas que nos philosophes veuillent empêcher nos vignerons et nos laboureurs d'aller à la messe, mais je crois qu'ils voudraient empêcher les honnêtes gens d'être les victimes d'une superstition aussi absurde qu'abominable qui ne sert qu'à enrichir des fripons oisifs et à pervertir des âmes faibles . Ceux qui veulent que leurs amis pensent comme Cicéron, Platon, Lucrèce, Marc Antonin, etc.3 n'ont pas tant de tort . Pour la canaille il n'y faut pas penser .

J'ai l'honneur d'être avec bien du respect

monsieur

votre très humble et très obéissant serviteur

Voltaire . »

 

1 Son âge tendre réclame un traitement plus doux ; Horace, Satires, II, 2, 85-86 .

2 Le différend du parlement de Dijon avec le roi . V* est depuis longtemps assez peu favorable aux parlements .

3 Etc. est ajouté au-dessus de la ligne .

 

Écrire un commentaire