Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2017

malgré le dégoût qu'on a tout naturellement à notre âge pour toutes les sottises humaines, on ne laisse pas de s'en amuser un moment quand on a bien digéré

...

 

 

« A Marie de Vichy de Chamrond, marquise du Deffand

A Ferney 2 avril 1762

Pour peu que vous soyez curieuse, madame, des affaires de la marine et des jésuites voici deux relations qui sont parvenues dans l'enceinte de mes montagnes . J'ai considéré que malgré le dégoût qu'on a tout naturellement à notre âge pour toutes les sottises humaines, on ne laisse pas de s'en amuser un moment quand on a bien digéré . Vous me demandez si je suis toujours bien content de Mlle Corneille . Comment ne le serais-je pas puisqu'elle déclame des vers, comme son oncle en faisait ? Elle est très nécessaire à notre théâtre, car, madame, n'est-il pas juste que j'aie un théâtre chez moi ? J'ai eu l'insolence de le faire assez beau, et nous venons d'y jouer une tragédie nouvelle 1 où il y a un prêtre qui donne l'absolution . La scène est dans un couvent, la principale héroïne est une religieuse ; et cette religieuse est la veuve d'Alexandre . Mon prêtre est le seul honnête homme de prêtre qu'on ait encore vu . Il ne s'en fait point accroire ; et il déteste les billets de confession . Une jeune princesse se brûle comme Malagrida à la fin de la pièce . Nous avions un très joli bûcher . Je ne sais si je me trompe mais nos tragédies à longues conversations sont bien froides en comparaison , et je crois qu'avec beaucoup de sentiment on pourrait enfin parvenir à avoir de vraies tragédies dont nous n'avons peut-être que l'ombre .

Je vous demande pardon , madame, de vous entretenir de mes plaisirs mais si vous êtes triste, je vous dirai si vous voulez des choses tristes . Un de nos huguenots de Genève a été accusé d'avoir pendu un de ses enfants à Toulouse, de crainte que cet enfant ne se fit papiste . Le parlement lui a soutenu à la pluralité de huit voix contre cinq qu'il était parricide . Il a juré que son fils s'était pendu par mélancolie . On l'a roué . Il a cité ses juges sur la roue au jugement de Dieu . Il y a le plus horrible fanatisme d'un ou d'autre côté . Ce huguenot nommé Calas était un vieux père de famille, et fort bon homme .

Voyez si cela peut vous occuper un moment . Nous avons encore la Martinique qui peut amuser . Agréez mon tendre respects .

V. »

1 Nouvelle est ajouté au dessus de la ligne .

 

Écrire un commentaire