Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2017

il en a appelé au parlement pour gagner du temps ; le procès vaut la peine d'être jugé

... Ou plutôt en l'occurence, "elle", la lamentable Marine Le Pen, experte en truanderie et escrocage [sic], qui se gave, elle et sa bande de nervis, avec nos impôts , prélevés grâce au "système" .

D'autre part, quand je pense aux millions distribués par l'Etat aux partis et candidats, qui louent des locaux démesurés et font leur publicité de marchands de tapis , et que dans le même temps des milliers de gens couchent dehors, j'ai des envies de révolution . Jusqu'à quand allons-nous payer ces nantis ? Vive Philippe Poutou ! 

 Résultat de recherche d'images pour "marine le pen en taule"

Marine a visité une prison, mais pourquoi, bon Dieu, l'ont-ils laissée ressortir ?

 http://www.leparisien.fr/chauconin-neufmontiers-771...

 

 

« A Antoine-Jean-Gabriel Le Bault

Conseiller du Parlement

à Dijon

17è mai 1762 aux Délices

J'ai été sur le point, monsieur, de boire de l'eau du Styx, qui ne vaut pas votre vin de Bourgogne ; et je crois que pour le peu de temps que j'ai encore à ramper sur ce globule appelé globe, le vin me sera interdit ; mais du moins j'aurai le plaisir d'en faire boire ; ainsi votre charrette sera la très bien venue . Je voudrais bien que vous vous remissiez à juger . Je vous prépare une affaire singulière, qui a été un an entier sur le tapis du bailliage de Gex, supposé que ce bailliage ait un tapis .

Six gentilshommes du pays, tous frères, tous pauvres, tous au service du roi dans le même régiment, et la plupart mineurs, ont trouvé leur bien engagé par antichrèse à un huguenot . Ce huguenot a vendu leur patrimoine aux jésuites, et les bons jésuites se flattant que ces gentilshommes n'auraient jamais de quoi rentrer dans leur bien, l'ont acheté pour la plus grande gloire de Dieu . Ils ont obtenu du roi lettres patentes, pour s'emparer du bien d'autrui, et vous avez eu la bonté d'entériner ces lettres patentes, parce qu'alors personne ne réclamait contre .

Enfin, les six frères ont trouvé de l'argent, ils ont consigné . Les jésuites ont été forcés de se désister ; le huguenot avec lequel ils avaient manœuvré a été sommé de rendre le bien, et de compter des intérêts reçus, et des dégradations ; il a été condamné tout d'une voix , il en a appelé au parlement pour gagner du temps ; le procès vaut la peine d'être jugé . Partant, je prie Dieu qu'il vous inspire la digne résolution de ne plus laisser languir les pauvres plaideurs . Pour moi je n'ai de procès qu'avec la nature . Je sais bien que je finirai par le perdre ; mais en en attendant, je voudrais bien voir vos tracasseries finies . Est-il possible que toute une province soit assez malheureuse pour être forcée de ne se plus ruiner à plaider ! Vous nous mettez tous dans le cas de la comtesse de Pimbêche 1. J'ai l'honneur d'être avec le plus sincère et le plus tendre respect, monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur

Voltaire . »

1 Dans Les Plaideurs, I, 7, de Racine .

 

Écrire un commentaire