Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2017

j'ai affaire à des gens têtus, et me voilà, si parva licet componere magnis

... Ceci est un sous titre ou l'in petto du discours de notre président en Guyane . Drôle de département ! Le maximum d'embrouilles pour un minimum de densité de population !

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Guyane

 Image associée

... et pas de raton laveur !

 

« A Claude-Philippe Fyot de La Marche

A Ferney 18 décembre 1762 1

Mon digne magistrat, mon philosophe humain, où êtes-vous ? Que faites-vous? est-ce le malin peuple de Dijon, ou le tranquille séjour de La Marche, ou le fracas de Paris qui vous possède ? Je suis bien malheureux que nous ne soyons si voisins que pour ne point nous voir . Faudra-t-il que je meure sans avoir encore la consolation de philosopher un peu avec vous ?

Il y a une terrible tracasserie à l'Académie de peinture de Paris au sujet de votre dessinateur . Je lui avais bien dit qu'il fallait que toutes les estampes fussent de la même dimension ; on ne veut point de cette bigarrure . On a soulevé des souscripteurs ; on prétend que les figures de M. de Vosges sont trop grandes ; qu'elles doivent être de la même proportion que celles de Paris . Enfin c'est un schisme ; vous sentez bien que je suis pour la tolérance . Je crois qu'il importe peu que les Attila, les Pertharite, les Pulchérie, les Suréna, les Agésilas, les Don Sanche d'Aragon, soient grands ou petits ; mais j'ai affaire à des gens têtus, et me voilà, si parva licet componere magnis 2, comme le roi entre les jansénistes et les molinistes .

Voilà une affaire plus importante que je confie à votre amitié et à vos bontés . Je suis sur le point de marier la nièce de ce Corneille dont je suis le commentateur, et je ne la marie pas avec la raison sans dot : outre ce que je lui ai déjà assuré, il faut lui donner vingt mille francs, et je n'ai presque point de bien libre . J'ai compté que ces vingt mille francs seraient hypothéqués sur la terre de La Marche . Vous deviendrez avec moi le bienfaiteur de Mlle Corneille ; vous me ferez donc un plaisir extrême, mon digne magistrat, de m'envoyer une procuration en blanc par laquelle vous donnerez commission et pouvoir de stipuler en votre nom la reconnaissance d'une somme de 20 mille livres à vous prêtée par moi, au pays de Gex, le 13 septembre 1761, portant intérêts de mille livres et hypothéquée sur la terre libre de La Marche .

C'est dommage qu'on ne puisse marier les filles sans passer par ces tristes formalités .

Hymen , qui marchait seul,

Mène à présent à sa suite un notaire .3

Rien ne s’éloigne plus de l'âge d'or que les contrats de mariage . Il me semble que si quelqu'un était fait pour ramener ce bel âge sur la terre, c'était vous . Je l'ai trouvé jusqu'à présent dans ma retraite, mais la mauvaise santé m'en ferait un siècle de fer sans un peu de philosophie . Votre amitié est un beaume plus souverain pour mes maux que tous les philosophes présents et passés . Quand pourrai-je vous dire chez vous combien je vous aime et à quel point je vous respecte ?

Voltaire. »

1 Manuscrit olographe passé à la vente Charaway, 21 janvier 1888 ; l'édition Moulin donne un fac-similé entre les pages 232et 233 limité à la date et à la fin depuis Je l'ai trouvée … Pour le mois, V* avait d'abord écrit nov.

2 S'il est permis de comparer les petites choses aux grandes ; Virgile, Géorgiques , IV, 176 .

3 L'Ermite, conte de La Fontaine, II, xv, 37-38 . Il semble que V* relise ces contes dont il va bientôt s'inspirer dans les Contes de Guillaume Vadé .

Écrire un commentaire